Apparemment, ses courtisans n’ont pas décodé le message de mépris envoyé à Macky Sall. Et ils ne réalisent pas encore le « JEEPPI » que nous lui vouons.

Nous ne les imaginions pas si minables de penser que nous n’avions pas compris les motivations du « Dankkafou » diplomatique que leurs mercenaires essayaient d’exercer sur nous, en nous amadouant ou en nous harcelant avec des prétextes, plus nuls les uns que les autres.

Nous ne souhaitions pas aussi nous écœurer avec le pétrole et le gaz dont empestait la Belgique depuis son arrivée.

En plus il nous semblait pas nécessaire d’apeurer davantage un président qui fuit la majeure partie de ses concitoyens et qui se barricade.

Nous pouffons de l’effort surhumain que doivent fournir ses souteneurs pour faire semblant d’être fiers (pour je ne sais quoi) de Macky.

L’activisme et le manque de sérénité qui animent ses plénipotentiaires, à chacun de ses déplacements, est assez révélateur de la nature de leur état de conscience.

Si nous ne sommes pas allés au JED ou devant l’hôtel où il logeait, c’est tout simplement par ce que nous avions jugé que celui à qui la majorité des sénégalais a attribué les titres de : virtuose des usurpateurs, lauréat des imposteurs et le roi des embrouilles; ne valait pas notre infime attention.

Pape Kane

PDS – IVK

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here