Je suis sportif jusqu’aux os et je fais partie des milliers de sénégalais qui réclament des infrastructures, mais il est plus adéquat d’abord de réhabiliter les stades Léopold Senghor, Demba Diop et Iba Mar Diop qui sont au coeur des populations. LSS n’est plus un stade aux normes internationales et les « frères Diop » n’en parlons meme pas. Une fois que Dakar revienne dans les beaux jours, on doit penser vers la sortie comme Diamniadio et les régions. Rappelons que le Sénégal a été le premier pays en Afrique à utiliser deux stades en coupe d’Afrique de basketball et c’était lors de l’Afrobasket feminin de décembre 1976 à Janvier 1977 à Kaolack (stade Lamine Gueye) et Dakar (Marius Ndiaye) avec Kankou Coulibaly comme capitaine. Imaginons si le pouvoir public avait une bonne vision, on allait pas être la aujourd’hui avec un manque énorme d’infrastructures. Déclinons d’abord les priorités en matière d’infrastructures surtout sportive. Un stade de 50 000 places avec des milliards de nos pauvres francs et loin, trés loin du centre urbain risque d’être considéré comme un éléphant blanc. L’Arena nationale est déjà une leçon qui n’abrite pas de matchs à part les joutes internationales. Il est coûteux pour les clubs et de difficile accès pour les supporter ou la circulation laisse à désirer à part le circuit établi
Detoubab Ndiaye

1 Commentaire

  1. Ce sera la même chose pour celui dont ‘on vient de poser la première pierre. LSS et demba diop étaient des bijoux. l’incivisme et le manque d’entretien les ont conduits dans cet état.

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here