XALIMANEWS- A la suite de la saisie record de drogue effectuée ces dernières semaines, l’Office central de répression du trafic illicite des stupéfiants (Ocrtis) va certainement changer de stratégie.
L’institution se veut plus que jamais impliquée et va prendre ses responsabilités par rapport à la tournure des événements.
« L’Ocrtis sera rebaptisé l’Office anti-stups (Ofast) ou Office national antidrogue (Onad). », renseigne-t-elle sur sa page Facebook non sans préciser que le président de la République va aussi créer, dans la foulée, un parquet spécial anti-drogue pour lutter plus efficacement contre la drogue.
Selon l’Ocrtis, cette nouvelle entité devra ainsi mettre fin à la rivalité entre policiers, gendarmes, douaniers et magistrats dans la lutte contre les stupéfiants.

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here