Le débat sur l’homosexualité bat son plein au Sénégal. Et, ce n’est pas les fans de Wally Seck ou certains agents de Oxfam qui diront le contraire. Devant les Nations Unies, le Sénégal vient d’adopter une posture qui fait réfléchir.

Les Nations-Unies ont adopté une résolution condamnant et luttant contre les violences faites à l’encontre des Lgbti (Lesbiennes, gays, bisexuels, transgenres et intersexe). 27 pays d’Europe, d’Amérique Latines et des Iles du Pacifiques ont voté en faveur de la résolution. Selon le journal Les Echos, le Sénégal a opté pour l’abstention au moment du vote. Tout le contraire du Nigéria et des pays Arabes (Arabie Saoudite, Qatar, Bahreïn, Egypte, Irak), le Pakistan et la Chine qui ont voté “Non”.

2 Commentaires

  1. On peut être contre la légalisation et la banalisation de ces tendances sexuelles et être aussi contre des violences faites sur leur personne. Quoi qu’ils fassent, jésus les aime, LUI !

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here