XALIMANEWS : Les jeunes de l’Apr sont devenus subitement aphones. Plus de caravane pour vendre les réalisations du Pse, peu de conférences de presse pour répliquer ou pour tirer sur des adversaires souvent très critiques à l’image de Ousmane Sonko, Abdoul Mbaye ou Idrissa Seck.
D’après l’As qui cite des sources, Macky a coupé le jus aux structures de jeunesses.
Depuis six mois, dit-on, ni le mouvement des étudiants encore moins la Convention des jeunes républicains n’a reçu la subvention mensuelle de cinq millions que le Chef de l’Etat leur allouait.
Suprême punition, il refuse même de financer certaines manifestations de la frange jeune dont la dernière est la rencontre des jeunes de Benno Bokk Yakaar. D’après nos sources, Macky Sall n’a pas apprécié leurs rebellions amplifiés dans les réseaux sociaux, où ils ne ratent jamais l’occasion de tirer sur lui.
En définitive, le Chef de l’Etat a éteint le moteur de sa réélection, si l’on sait qu’il avait été élu.

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here