Que l’on se détrompe : le Président Macky SALL a fini de légaliser l’homosexualité au Sénégal. Ce, en réussissant à imposer ce débat malsain sur cette question dans notre pays, contrairement à ses prédécesseurs. Pourquoi cette conférence de presse conjointe, tenue ce mercredi 12 février 2020, au Palais de la République, entre le Président Macky SALL et le Premier Ministre canadien, Justin Trudeau, pour discuter, à la face du monde, d’un tel sujet ? 

En disant que ces minorités ne sont jamais inquiétées au Sénégal, cela prouve que le Président Macky SALL a, lui, légalisé l’homosexualité. Maintenant, le travail qui reste à faire, est d’entraîner notre pays dans ce monde satanique que certains dirigeants veulent imposer à l’humanité, une chose impossible dans un pays de croyants. C’est pourquoi, le Président Macky SALL doit arrêter d’entretenir de telles discussions, au sein de notre toute première Institution.

Ces propos sont d’Ansoumana DIONE, Président de l’Association Sénégalaise pour le Suivi et  l’Assistance aux Malades Mentaux (ASSAMM). Qui condamne fermement ce comportement du Président Macky SALL, visant à promouvoir l’homosexualité dans notre pays, suivant un calendrier défini par des puissances étrangères. Pour Ansoumana DIONE, le Président Macky SALL et son hôte canadien ont atteint leur objectif, contrairement à ce que beaucoup pensent. Ansoumana DIONE, Président de l’Association Sénégalaise pour le Suivi et l’Assistance aux Malades Mentaux (ASSAMM) – Tel : 77 550 90 82 – 70 745 88

3 Commentaires

  1. Non seulement tu connais bien l’homme, mais tu sais parfaitement lire entre les lignes. Macky Sall ne peut pas s’opposer au désirs des occidentaux qui sont ses maitres. Il me rappelle ces esclaves des anciens temps, qui étaient très dévoués à leurs maitres dont, ils ne pouvaient s’imaginer vivre en dehors de leur tutelle. C’est vraiment honteux, déshonorant, de susciter chez ces néocolonialistes sans foi, l’espoir qu’un jour l’homosexualité serait légalisé chez nous. Tout de meme un peu de dignité, lui aurait permis à refuser de débattre de ce phénomène, qui est aux antipodes de nos valeurs, culturelles, traditionnelles et religieuses. Il faut que le peuple, patriote, croyant, et vertueux reste vigilant pour que l’ombre d’une loi bénissant l’homosexualité, ne soit jamais acceptée chez nous.

  2. Mais quel con ce Dione !! Arrêtez votre complexe des toubabs ! Il ya pire que l’homosexualité au sénégal : ce sont ces dizaines de jeunes talibés maltraités, violés, tués chaque jour par des serignes daara ! Au lieu de parler de ce sérieux problème vous nous bassinez avec ces bêtes histoire d’homos !

  3. Telle a toujours été le cas, dans la communication de Macky Sall sur l’homosexualité. D’abord il y a ce qu’il fait et ce qu’il dit. Pour ce qu’il fait, depuis le référendum de 2016 les homos n’o,t plus besoin d’aucune lois de plus, à moins de chercher à heurter frontalement les sénégalais.
    Quant à ce qu’il dit, Macky Sall a toujours répété à ses occidentaux qu’il ne rejette pas complètement ce qu’ils lui demandent pour les homosexuels. D’abord face à Obama, Macky a dit que le Sénégal n’est pas encore prêt pour, qu’il faut une évolution des mentalités ». Macky Sall est allé jusqu’à citer l’exemple de la suppression de la peine de mort, pour dire que cela ne s’est pas fait du jour au lendemain,que cela a été fait progressivement. Toutes ces phrases prononcées par Macky Sall, face à Obama, tout sénégalais honnête et qui ne cherche que la vérité, peut les retrouver sur le net parce que la vidéo est encore là, ils ne l’ont pas censurée. Face à Trudeau, Macky Sall a reconduit la même communication. Il dit encore que le Sénégal ne peut pas le faire pour le moment. Mais dans les deux cas, dés que Macky Sall a fini de parler, son armée de communication, qui est en réalité une armée chargée d’abêtir les sénégalais, a tout de suite pris en charge le travail de faire entendre aux sénégalais autre chose que ce que Macky a dit réellement. Et à chaque fois cette armée a fait suivre les discours de Macky d’un véritable bashing médiatique, une vraie opération de lavage de cerveau.
    C’est d’ailleurs parce que ce que dit Macky Sall n’est pas compris, par les personnes qui savent, comme on veut le faire comprendre aux sénégalais, que la suite du premier discours de Macky, face à Obama, a été la proposition de l’ambassadeur du Canada de financer le débat sur l’homosexualité. Macky Sall a dit qu’il faut une évolution des mentalités, alors pour l’ambassadeur du Canada cette évolution se fera par le débat qu’il s’est engagé à financer. C’est très claire pour ces gens. C’est la compréhension des sénégalais que la presse de Macky Sall floute. C’est claire comme de l’eau de roche. La fermeté, sur ce sujet, il ne faut pas l’attendre dde Macky Sall. Cela n’aura jamais lieu. Et pourtant pour proposer d’inclure dans la constitution sénégalaise une laïcité éternelle, une laïcité à jamais, Macky Sall sait s’y prendre. En ce moment, il ignore ses limites temporelles d’humain pour proposer des lois qui régiront les sénégalais qui vivront dans ce pays dans 5000 ans. Wallahi il suffit de se débarrasser de la malhonnêteté intellectuelle et des œillères que la presse de Macky essaie de nous monter pour voir qu’il y a la vérité et il y a la peinture.

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here