Le président de la République, Macky Sall a souligné, vendredi à Nouakchott (Mauritanie), être “exclusivement” au service de l’intérêt des Sénégalais, indiquant que sa force se trouve plus “dans l’action et que dans la parole”.
“Nous sommes au service des populations. Dieu ne retient pas les paroles mais les actions. Nous sommes plus forts dans les actions que dans les paroles” a dit, en wolof, Macky Sall qui rencontrait les ressortissants sénégalais au Palais des congrès, à Nouakchott.

Le chef de l’Etat dit se focaliser sur “la mise en place d’actions concrètes pour les populations que de tenir des paroles inutiles”.
“Laissons la parole aux autres et continuons dans la mise en œuvre des actions pour les populations” a souligné Macky Sall qui indique être pressé de “descendre dans l’arène politique où il y a beaucoup d’agitations”.
Le président de la République qui a relevé que les Sénégalais sont des “gens conscients” a appelé les militants de sa coalition majoritaire “à se rassembler et à vulgariser les réalisations du gouvernement”.

Parlant des relations entre la Mauritanie et le Sénégal, le chef de l’Etat a souligné sa volonté et celle de son homologue de “les raffermir nos liens historiques, géographiques, religieux, etc.”.
Macky Sall a annoncé que la Mauritanie a décidé d’augmenter les “possibilités” pour les pêcheurs sénégalais qu’il a invités à la législation de ce pays voisin.

Le chef de l’Etat sénégalais a eu, vendredi matin, au Palais présidentiel, à Nouakchott, un entretien avec son homologue mauritanien , élargi aux membres de leurs délégations respectives.

Une importante délégation ministérielle accompagne le président Macky Sall qui effectue depuis jeudi une visite de travail en Mauritanie. Cette délégation comprend les ministres Sidiki Kaba (Affaires étrangères), Mansour Elimane Kane (Pétrole et Energies), Oumar Guèye (Pêche), Aminata Mbengue Ndiaye (Elevage).

Le chef de l’Etat est également accompagné par Ousmane Ndiaye, en charge du Comité d’orientation stratégique du pétrole et du gaz (Cos-Petrogaz), Mamadou Faye (Petrosen), sans compter le gouverneur de Saint-Louis, Alioune Aïdara Niang, et plusieurs techniciens.

Le président Sall est arrivé à Nouakchott, jeudi peu avant 18 heures, pour une visite de travail de deux jours en Mauritanie, à l’invitation de son homologue Mohamed Ould Abdel Aziz.

dakarmatin.com

2 Commentaires

  1. Propos qui dénotent d’un manque de responsabilité et d’une insouciance lamentables au moment où le pays a besoin de lui pour régler les retards de salaires ici et là, la crise dans l’éducation, la grogne sociale, etc. Il ne pense qu’à la politique. Voilà pourquoi au Sénégal le travail, le dur labeur, la création de richesses et l’innovation sont absents dans les préoccupations quotidiennes et que seule la politique (politicienne) intéresse tout le monde et enrichit les hommes et femmes qui s’en adonnent. Par ailleurs, lorsqu’il dit « sa force se trouve plus dans l’action et que dans la parole”, on attend toujours, de sa part, une gestion sobre et vertueuse des deniers de l’État en donnant l’exemple (train de vie faste, voyages nombreux, coûteux et inutiles, etc.) et en traduisant devant la justice ses amis et militants qui se sont livré au pillage des deniers publics.
    Ibrahima Sadikh NDour

  2. Encore un mensonge de plus. S’il était pressé, il ne se serait pas dédit pour faire 7 ans à la place des 5.
    Par la haine avec laquelle il dirige le Sénégal depuis 2012, par la férocité avec laquelle il traite l’opposition, par le déni de justice, par l’érection du mensonge diabolisant en institution d’état, Macky a remplacé le jeux politique par une inhumanité dont il est le seul capable. Du coup, personne n’a plus envie de rire de ses tentatives ridicules de dérider l’atmosphère. Une seule ligne de mire pour tous les patriotes sénégalais: le mettre hors d’état de nuire pour ré-humaniser ce pays.

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here