MACKY SALL : « UN GÉNÉRAL EN FUITE »

« Honte à qui peut chanter pendant que Rome brûle » Lamartine

En situation de crise, l’honneur d’un général, c’est d’être au front et d’assurer le commandement des troupes. Alors que le Sénégal est confronté à une crise économique sans précédent et que le front social est en ébullition, du fait de la paupérisation des sénégalais et la hausse vertigineuse du coût de l’électricité, Macky Sall, une nouvelle fois, a décidé de prendre la tangente. Comme le 19 avril 2018, où depuis la France, Macky Sall est resté constamment collé aux basques de son téléphone, recevant des centaines de fiches, à intervalles réguliers sur le déroulement des évènements (manifestations contre la loi sur le parrainage), dont il est l’unique responsable. Le « Général en fuite » avait attendu la cloche qui lui annonça « la fin des opérations de répression », contre le peuple, pour regagner le Sénégal. Comme si de rien n’était.
Le vendredi 20 décembre 2019, la place de l’indépendance et les alentours du palais présidentiel ressemblaient étrangement à un camp assiégé, une zone de conflit (des forces de police quadrillant la capitale, à l’image d’une armée). Celui qui prétend avoir remporté la présidentielle de février 2019, au premier tour, avec 58% n’est plus que l’ombre de lui-même, retranché au palais, isolé, et totalement coupé des réalités du Sénégal. En prenant la poudre d’escampette (prétextant un voyage à l’étranger) pour ne pas entendre le cri du peuple, et en abandonnant les populations sénégalaises à leur sort à un moment critique (des populations tenaillées par la vie chère), Macky Sall a démontré à suffisance, qu’il n’avait ni l’étoffe d’un Chef d’état, ni la capacité de tenir les rênes du Sénégal.
La gouvernance par le mensonge a désormais ses limites : les caisses sont vides, désespérément vides. Les communiqués du genre « L’Etat a lancé une émission d’obligations pour lever XX milliards » ne trompent plus personne. Il convient de rendre un hommage appuyé à tous les citoyens téméraires qui se sont déplacés ce vendredi 20 décembre 2019 pour défendre un droit fondamental, constitutionnel : le droit de manifester. Au tour du peuple de prendre le relais et d’exiger leur libération. D’ici 2024, le temps sera long, très long, pour Macky Sall.
Il ne faut point en douter : la somme des colères finira par le perdre.
Seybani SOUGOU – E-mail : [email protected]

6 Commentaires

  1. Tu ponds des foutaises Seybani Sougou ! Que des bêtises stupides ! Macky lui, malgré les défis quotidiens, est au travail avec son gouvernement à l’intérieur comme à l’extérieur du Sénégal ! Différent de specimen comme toi, les Pape Alé Niang, les Yen a marre, les Aar linu book et autres guignoles qui n’ont jamais rien apporté au pays sinon manipuler les gens naïfs du matin au soir. 54% des ménages pauvres ne sont pas touchés par la hausse de l’électricité alors que voulez-vous ? C’est parce que vous avec le courant que vous demandez la baisse, et le monde rural qui n’a pas encore accès au courant comme vous ? Vous êtes égoïstes ! C’est facile de demander aux pauvres gorgorlous de descendre manifester au centre-ville à leurs risques et périls quand toi-même Seybani tu n’as jamais humé un lacrymo de ta vie…. Tchipiri…

  2. Le niveau d’inconscience et d’avilissement des partisans de l’APR est proportionnel au QI de leur mentor. Pire que des moutons de panurge, ils écument les forums comme ce cretin de Lemzo qui est payé à la tâche pour raconter des âneries et qui parcourt les sites pour assurer sa substance. La notion de dignité leur est tout totalement étranger. En fait, l’accession de l’incompétent Macky Sall à la magistrature suprême en 2012 est le fruit d’un énorme accident historique. MACKY SALL EST LA PLUS GROSSE CALAMITÉ DU SÉNÉGAL. C’EST LA NULLITÉ ABSOLUE.
    Merci SOUGOU pour cette brillante analyse.

  3. Voila encore une ineptie bien réfléchi et volontaire .Pourqu’ elle raison Macky doit s’absenter d’une réunion de l’ umeao ou de la cdeao a cause d’ un non événement organisé par des personnes inexistantes socialement et politiquement sauf pour des personnes irreflechies .En quoi cette hausse peut intéresser ces manifestants qui ne consomment pas plus de 150 kw par bimestre .
    Si c’etait les pme ou le patronat qui avait appelé a manifesté j’aurais compris mais eux qui n’ont pas 150000 f cfa de salaire a quoi ça les intéresse ces augmentations du moments qu’ils ne sont pas dans la fourchette touchée, sinon déroulé
    l’agenda des vaincus tapis dans l’ ombre qui cherche par tous les moyens a empêché l’ opinion de voir la réalité des choses .

    • Ce pauvre Sougou est un débile mental…il a toujours gardé sur
      lui tous les rancœurs racistes et une haine viscérale à l’égard du Président Macky.
      Sougou n’a toujours pas compris que c’est le Président Macky qui est encore aux destinées du peuple sénégalais . Il est complètement aveuglé par une haine irréversible contre Macky…qu’il en est malade . Cet un ivrogne a 2 balles qui passe plus de temps en compagnie de son pote soulard qu’est Papa Alé… pour savourer leur rancoeur autour d’une bouteille de Sidi Brahim…

      • BRAVO DJIBY! Je ne ferai que vous citer: Le niveau d’inconscience et d’avilissement des partisans de l’APR est proportionnel au QI de leur mentor! Fin de citation! Le macky est rusé mais pas intelligent!

  4. Dites moi combien sont payés les partisans de l’APR pour inonder les forums ? On vient de me dire qu’avec la crise de l’électricité, ils reçoivent par jour 15 000 F CFA, car le régime a peur des réactions sur internet . Lemzo et ses sbires ont de quoi bouffer pendant quelques temps, les pauvres hères.
    TCHIM NIAK FAYDA

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here