XALIMANEWS : A la tribune de la COP23, Emmanuel Macron a appelé, l’Europe mais aussi les villes et le secteur privé américain à compenser le manque de financements du Groupe d’experts du climat de l’ONU, lié au retrait des États-Unis voulu par Donald Trump.

Le GIEC, chargé de produire une synthèse régulière des connaissances, “est aujourd’hui menacé par la décision des Etats-Unis de ne pas garantir les financements”, a expliqué le Président français.

Avant de poursuivre : «Je souhaite donc que l’Europe se substitue aux Américains et je veux vous dire que la France sera au rendez-vous. Je souhaite que les villes et le secteur privé américain s’engagent pour compenser intégralement le retrait de leur gouvernement de l’accord de Paris.»

PARTAGER

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here