La 4ème édition du Forum africain sur le développement durable ouvert hier, à Dakar a été une tribune pour le Premier ministre, Mahammad Boun Abdallah Dionne de se prononcer sur l’agenda 2030-2036 qui est un projet ambitieux qui permettra d’accéder à un monde voulu par les populations. «Il nous permettra sans doute d’accéder au monde que nous voulons suivant une approche multisectorielle et inclusive. Avec l’intégration de l’agenda 2030 dans les politiques et stratégies nationales de développement de nos pays respectifs, il convient à la suite de s’assurer de la mise en œuvre et du suivi des objectifs définis et associés aux cibles. Et le tout, suivant un échéancier bien planifié et renseignant des progrès que nous enregistrons chaque année, par le biais de la Revue nationale volontaire (RNV) », a-t-il indiqué. Pour M. Dionne, en procédant à ces signatures, les gouvernements africains se sont engagés à soutenir, comme leurs pairs des autres continents, trois transformations essentielles. Ces dernières ont pour finalité de s’attaquer aux causes profondes de la pauvreté et de la faim, sans négliger le développement humain et l’égalité des sexes d’assurer une prospérité partagée et une transition réussie vers une économie sobre en carbone.

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here