Liquider politiquement au sein du parti tout porteur de positionnement en inadéquation avec les exigences clairement définies par la Grande Baronie, ce cercle non officiel, inexistant dans les dispositions réglementaires du parti, extrêmement fermé, qui veille sur le parti. Elle assure les promotions, met hors d’état de nuire ceux dont elle soupçonne d’indiscipline, fussent-ils des barons, militants de la première heure. Les exemples sont là. Alioune Badara Cissé. En voulant créé, il y a quelques années, au sein du parti, un courant, les ABCEDAIRES, Alioune Badara Cissé a été politiquement guillotiné, son courant aux calendes grecques. Alioune Badara Cissé a été victime de sa propre stratégie de jusqu’au boutiste. En effet l’homme a refusé de s’arrimer aux exigences de la Grande Baronie, tenant faire exister son courant. Il opta d’affronter la Grande Baronie. Le résultats on le sait. Ensuite il y a Amadou Bâ. L’homme était soupçonné de d’ambition présidentielle pour l’élection présidentielle de 2024. La réaction de la Grande Baronie n’a pas tardé. Pour éviter le sort de Alioune Badara Cissé, Amadou Bâ capitule. Il rentre dans les rangs. Mais pas seulement. Pour lever tout soupçon de la Grande Baronie l’homme déclare urbi et orbi qu’il ne nourrit aucune ambition présidentielle, qu’il soutient Macky Sall. Cette fois c’est Mary Teew Niane qui est la cible. C’est certain, l’ancien ministre ne pourra nullement échappé à la broyeuse de la Grande Baronie, à moins qu’il adopte la stratégie humiliante de Amadou Bâ. Rendre les armes, rentrer dans les rangs. Apparemment très décidé à briguer la mairie de Saint-Louis, Mary Teew Niane ne semble pas se plier aux exigences de la Grande Baronie. Il n’était pas sans savoir que sa candidature à la mairie de Saint-Louis n’aura jamais l’approbation de la Grande Baronie, et qu’en se mettait en compétition avec Mansour Faye, il défie de fait cette « instance ». Sa détermination à maintenir sa candidature est un un crime de lèse Grande Baronie qui, elle, ne badine pas avec la violation de l’ordre établi. La sentence est toujours sans appel. Liquidation politique sur fond d’isolement, de marginalisation au sein du parti. Mary Teew Niane adoptera-t-il la stratégie jusqu’au boutiste d’Alioune Badara Cissé ? Avec le risque pour cette stratégie d’être réduit politiquement au néant au sein du parti. Ou celle de Cissé Lô ?. El pistolero n’est aujourd’hui que l’ombre de lui-même, victime de la sentence implacable de la Grande Baronie.  Au regard de la dynamique actuelle de la candidature de Mary Teew Niane, tout laisse croire que l’homme a opté la stratégie suicidaire d’Alioune Badara Cissé. Affronter la Grande Baronie. C’est son avenir politique qui se joue.

1 Commentaire

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here