Am  Karim Wade, ándi Karim Wade ! Waaw, qu’a-t-il fait vraiment de bien pour ce pays pour y occuper toujours le devant de l’actualité? Ce garçon est présenté maintenant comme une victime et l’Etat qui l‘a condamné comme le coupable. Ses partisans nous cassent au quotidien  les tympans avec sa fameuse candidature, surtout après la grâce insolite du président-politicien, dans les conditions rocambolesques que nous nous rappelons encore. Cette tournure surprenante des événements mit alors abondamment d’eau dans le moulin des ‘’karimistes’’ qui clamaient partout, urbi et orbi, que leur champion était « blanc comme neige ». Karim Meïssa Wade « blanc comme neige » ! C’était vraiment le Sénégal à l’envers et ça l’est toujours d’ailleurs ! Dans une contribution inspirée alors par l’événement, je rappelais la grande avenue que son père lui avait ouverte pour lui permettre tous les abus. Et, en fils gâté, il a largement profité des pouvoirs exorbitants que lui conféraient les textes en vigueur, pour beaucoup  taillés à sa mesure. La dévolution monarchique germait déjà dans l’esprit du père qui allait y mettre le prix. Le premier acte du projet monarchique du Président-père, c’était la nomination du fils à la tête du Conseil de surveillance de « l’Agence nationale pour l’Organisation de la Conférence islamique (ANOCI) ». Pendant au moins quatre ans, il a géré de façon presque discrétionnaire et écrasant au passage le Directeur exécutif (Abdoulaye Baldé) nommé pour la galerie, des centaines de milliards, sans jamais rendre compte et sans qu’aucune structure de contrôle n’ait osé fouiner à l’époque dans cette gestion. Il a fallu attendre le départ du pouvoir du père pour qu’une mission de l’Inspection générale d’Etat (IGE) passât en revue cette gestion discrétionnaire. Son « Rapport public sur l’Etat de la Gouvernance et de la Reddition des Comptes » (juillet 2014), couvre la période 2004-2009, donc de la date de la création de l’Agence, à celle de sa dissolution.

Les contrôleurs de l’IGE ont mis en évidence, dans la gestion du fils de son père, ce qu’ils appellent des « cas illustratifs de mal gouvernance financière ». Ils ont ainsi constaté, relativement au fonctionnement de l’Agence, de graves manquements qui seuls, suffiraient à l’envoyer à Reubeuss (pp. 119-121). Ce sont, en particulier :

1 – des manquements et des retards substantiels dans la reddition des comptes : tous les états financiers ont été arrêtés au-delà des délais légaux. En outre, sur toute la période sous revue qui couvre cinq (5) exercices, le Rapport du Commissaire aux comptes n’a été produit que pour les exercices 2007, 2008 et les quatre premiers mois de 2009 ;

2 – la récurrence des dépassements budgétaires de 2005 à 2009 ;

3 – l’absence de budgets prévisionnels du fait du recours à un système de dotation forfaitaire annuelle ;

4 – l’inapplication du manuel de procédures, illustrée par l’absence de rapprochement bancaire mensuel, dûment signé par le Responsable financier et la gestion de la caisse par ce dernier, en lieu et place du caissier, dont le recrutement avait été pourtant prévu par le manuel de procédures ;

5 – des manquements dans la préservation des documents d’archives, rendant ainsi difficile la reconstitution de la situation des fournisseurs et des comptes rattachés. Il a été constaté aussi l’absence de certains procès-verbaux répertoriant des décisions du Conseil de surveillance.

Même si les contrôleurs de l’IGE ne l’ont pas expressément mentionné, en tout cas pas dans leur rapport de synthèse, on peut penser – et c’est ma conviction –, que les délinquants ont fait disparaître tous les documents qui pouvaient mettre en évidence leurs graves forfaits.

Par rapport aux investissements prévus, les contrôleurs ont constaté que :

1 – les infrastructures hôtelières n’ont pas été réalisées, encore moins les villas présidentielles dont la construction avait été prévue et budgétisée. Vingt-six (26) milliards de francs CFA étaient annoncés pour la construction de ces fameuses villas. Où est passé donc l’argent ? Cette question est de moi-même.

2 – si le projet routier de l’ANOCI a certainement contribué à améliorer la mobilité urbaine dans l’agglomération dakaroise, sa réalisation a occasionné de nombreux manquements dont les suivants :

  1. – l’absence fréquente d’études d’avant-projet, laquelle a conduit à des modifications qui ont terriblement renchéri le coût des ouvrages. Karim Wade y trouvait d’ailleurs largement son compte (cette dernière remarque est de moi).

Le Tunnel de Soumbédioune n’avait pas, semble-t-il, été prévu. C’est en cours de chantier qu’il a été décidé, pour frapper l’imagination des Sénégalais. Long de 300 mètres, il a coûté 9 milliards de francs CFA alors que, techniquement, rien ne le justifiait vraiment. C’est en tout cas l’avis de nombreux techniciens que j’ai interrogés.

  1. – des violations du Code des Marchés publics, notamment le défaut de mise en concurrence dans la rénovation de l’Hôtel King Fahd Palace (ex-Méridien Président) sur financement du Royaume d’Arabie saoudite, pour un montant de cinq milliards trois cent cinquante-trois millions quatre cent quarante-deux mille huit cent six (5.353.442.806) francs CFA.

Quand le Rapport de l’IGE a été rendu public,  cette rénovation à 5 milliards a soulevé un tollé général d’étonnement et d’indignation à King Fahd Palace, où on se demandait légitimement où étaient passés ces fameux 5 milliards. C’est, du moins, l’information digne de foi que j’ai reçue, et qui était dans pratiquement toute la presse qui s’inspirait du Rapport de l’IGE.

Au total donc, poursuivent les contrôleurs de l’IGE, ‘’dans la plupart des cas, les imperfections notées dans les études techniques préalables ont abouti à des défauts d’exécution majeurs et à de nombreuses modifications ayant entraîné des avenants et des marchés complémentaires’’. Nous comprenons bien ce que cela recouvre comme pillage systématique de nos maigres ressources nationales.

Toutes ces limites ont engendré, au regard de la qualité et des coûts des infrastructures réalisées, un véritable problème d’efficience. L’audit technique actuellement en cours pourrait permettre d’approfondir la question, précisent les contrôleurs.

Malheureusement, si on tient compte de la manière dont nous sommes gouvernés depuis le 2 avril 2012, il y a peu de chance que cet audit aille jusqu’à son terme. Et même si c’était le cas, le Rapport qui le sanctionnera connaîtrait le même sort que tous les autres qui l’ont précédé. C’est ma forte conviction, fondée sur les multiples expériences que nous vivons depuis quatre ans quatre mois.

L’attention des contrôleurs de l’IGE a été aussi retenue par ce luxueux bateau-hôtel « MSC MUSICA », loué à cinq milliards neuf cent trois millions six cent treize mille (5.903.613.000) francs CFA. Dans cette perspective, un acompte d’un milliard sept cent soixante et onze millions deux cent mille (1.771.200.000) francs CFA a été payé par la Direction générale de la Société nationale du Port autonome de Dakar (SN/PAD), sans l’aval de son Conseil d’Administration. Or, ce fameux bateau loué à ce montant exorbitant pour sept jours, est reparti au bout de seulement trois.

Pendant que ce fameux bateau était loué à ce coût-là, des hôtels réquisitionnés à Dakar comme dans la zone de Saly, restaient désespérément vides, ou occupés par des non ayants droit. Le bateau-hôtel grand luxe n’a, lui non plus, reçu aucun hôte de marque. Il satisfaisait plutôt la curiosité des Dakarois.

Cinq milliards neuf cent trois millions six cent treize mille (5.903.613.000) francs CFA pour seulement une présence de trois jours au Sénégal ! A qui fera-t-on avaler que le propriétaire du fameux bateau-hôtel a encaissé seul les six milliards, sans renvoyer l’ascenseur ? Combien de forages, de centres de santé, d’écoles, d’espaces jeunes, etc., pourrait-on construire avec autant d’argent jeté par la fenêtre du bateau-hôtel, mais atterrissant sûrement dans des mallettes bien discrètes ? Cette question, je me la pose légitimement, et sans doute de nombreux autres compatriotes avec moi. Rien que ce grave forfait que je n’ai pas inventé, devrait coûter plusieurs années de prison au fils de son père.

Pour revenir à l’audit de l’IGE, l’examen des états financiers de l’ANOCI a fait ressortir d’autres graves anomalies parmi lesquelles :

1 – l’achat d’un luminaire à huit millions sept cent quatre-vingt-deux mille six cent dix (8.782.610) francs CFA, ainsi que de deux appareils photos CANON et de trois objectifs pour un montant de vingt-six millions cent trois mille deux cent soixante-seize (26.103.276) francs CFA.

2 – l’utilisation autorisée par le Conseil de surveillance de cartes de crédit bancaires pour le Président dudit Conseil (Karim Wade) et le Directeur exécutif (Abdoulaye Baldé). Si M. Baldé n’a pas utilisé sa carte, le fils de son père a fait largement usage de la sienne, du 22 août 2005 au 28 août 2007, pour honorer un montant total de dépenses de deux cent soixante-quinze millions huit cent huit mille cinq cent soixante-huit (275.808.568) francs CFA.

Il est difficile, avec cette grave anomalie signalée par l’IGE, de ne pas se poser des questions et je me les pose. Quelles dépenses le fils de son père a-t-il honorées avec autant de millions ? Où en étaient les pièces justificatives ? Si elles existaient, les contrôleurs de l’IGE en feraient certainement état ! Ces millions se sont  sûrement volatilisés, comme le sont les milliards avec lesquels on devait construire les villas présidentielles, rénover le King Fahd Palace, louer le fameux bateau « MSC MUSICA ». C’est, en tout cas, ma forte conviction, qui correspond à une réalité exacte, mise en évidence par le Rapport de l’IGE.

Si la gestion de toutes les institutions que Karim Wade a eu à diriger avait fait l’objet d’un même audit, les mêmes manquements auraient été constatés. On se rappelle que  quand il a été nommé Président du Conseil de surveillance de l’ANOCI, le fils de son père avait aménagé et équipé ses nouveaux bureaux, dans un immeuble tout neuf, pour 750 millions de francs CFA. J’invite mes compatriotes qui veulent se faire une autre idée des graves forfaits qui ont entaché la gestion de l’ANOCI par Wade-fil, à lire le livre de l’ancien journaliste d’investigation Abdou Latif Coulibaly : « Contes et Mécomptes de l’ANOCI ».

On n’oubliera pas, non plus, qu’à l’avènement de la seconde alternance, le Premier Ministre de l’Economie et des Finances du Gouvernement Abdoul Mbaye, M. Amadou Kane, a révélé que les voyages de Karim Wade à bord de leur jet privé (à lui et à Abbas Jaber) nous ont coûté douze (12) milliards de francs CFA. Douze milliards pour faire le tour du monde en onze (11) ans ! Que personne ne me rétorque que c’était pour aller chercher de l’argent pour le pays ! Le Ministre Amadou Ba, pour lequel je n’ai pas beaucoup de sympathie, fait entrer beaucoup d’argent dans le pays, même si son utilisation pose parfois des problèmes d’efficacité, de pertinence. Et, pourtant, il ne voyage pas en jet privé. En tout cas, pas à ma connaissance.

Voilà Karim Wade, dont le Président-politicien, par sa maladresse, a fait aujourd’hui un « héros » ! Voilà Karim Wade, dont des Sénégalais (les Libéraux en particulier) ont le toupet de soutenir mordicus qu’il « est blanc comme neige ».

Qu’il soit coupable, ne fait pas l’ombre d’un doute. Les questions, par contre, que nous devrions nous poser, sont celles-ci : Quelle loi (nationale ou internationale) permet-elle au président-politicien et à l’Emir du Qatar de l’exiler dans la Capitale de l’Emirat ? Pour le voir, ses parents, sa sœur et ses enfants sont obligés d’aller à Qatar. Pourquoi Karim ne se déplacerait-il pas ? Ce serait quand même plus facile ! On dit qu’il n’ose pas mettre les pieds à Paris, encore moins à Berlin. Pourquoi ? Le vieux président et le PDS nous doivent des réponses à ces questions-là, et nous édifier sur sa double, voire triple nationalité, avant de nous imposer Karim Wade comme ‘’candidat du peuple’’. Quel peuple ?

Mody Niang

E-mail : [email protected]

 

27 Commentaires

  1. Père Mody ne te fatigue pas ,le senegalais beugoul lou bakh ,gueumoul dara …et ils oublient vites …quand je vois des gens défendre ce fils à pas voleur comme son père ,je resté bouche baie ….et pourtant je partage rien du Macky…

  2. Ce monsieur ignore que Karim n’avait pas à rendre compte au Sénégal mais à l’ANOCI qui a validé les rapports et donnait son satisfecit. Malgré tout il s’est présenté à l’assemblée et a donné toutes les explications à la satisfaction des députés.
    Mr Niang , ce que Karim a fait tout le monde le sait sauf vous, avec votre haine tenace, il était ministre du ciel et de la terre , on a fouillé tout cet espace on n’a trouvé que de la bonne gouvernance (organes de contrôle) Le ministre des finances A.Diop a reconnu qu’il était un très bon ministre (témoignage devant la CREI)
    Même la CREI n’a retenu ni détournement , ni corruption. Mais enrichissement illicite.Delit reconnu qu’au Sénégal.
    Mr Niang, savez-vous que Macky a eu à dire que les accusations contre Karim sont excessives. NO COMMENT!
    Mr Niang , respectez au moins le choix des Karistes.
    Vous donnez l’impression d’être un cheval de Troie du Macky

    • Vous êtes le seul à savoir ce que Karim Wade a fait .Il a vole ca c’est certain .
      Il y a des gens qui doivent réfléchir 2 fois avant de prêtendre à quoique ce soit dans ce pays,même élu ils ne pourront jamais gouverner car ils sont connus pour leur malhonnête .
      L argent à gate ce pays,on ne parle que des nantis,on ne respecte que les nantis et ça commence dans les familles.
      C’est la seule raison pour laquelle ce petit ose parler de candidature.

      • L’etat qui a avec lui tous moyens d’investigation avec lui n’a jamais été capables de nous montrer qu’une seule microscopique preuve contre Karim ,sinon lui attribuer les avoirs de Bibo Bourgi…Esk yow li ngay wakh esk deug deug khol nga thi YALLAH?

  3. Mayday, vous pouvez accusé Mr. Niang de tout sauf d’être un cheval de troie de macky.
    Karim mérite la peine de mort, tout comme macky et bcp d’autres.
    Dieu ne changera point la condition d’un pays, tant que les gens y vivant ne changent.
    C’est quand même ahurissant de voir Karim bénèficier de bcp de sympathie de la part des Sénègalais par la haine qu’ils ont de macky. Il n y a que macky pour reussir chose pareille.

    • Mr Niang a un art consommé d’évoquer le passé pour justifier le présent. C’est manquer de probité intellectuelle. Wade n’a été battu pour manque de bilan, il a été victime d’un complot que le peuple a fini par comprendre et l’a exprimé de la plus extraordinaire des manières(rethiou gorgui denio dioum). Allez sur Google et taper ‘Emmanuel Macron n’est pas un président élu par hasard et vous comprendrez comment les lobbys français ont procédé pour faire élire Macky. C’est trop subtil pour des non avertis comme Mr Niang.
      Gorquidiop vous soutenez que Karim mérite la sentence suprême ; la peine de mort , je vous mets au défi d’asseoir sa culpabilité? pas de dérobade , des faits précis. Vous avez cité Dieu, je vous rappelle que les anges notent tout même sur internet
      A vous de jouer

  4. trés bien! maintenant faites lun article sur Tanor, et sur niasse son complice, faites en un aussi sur le maire aux fond politiques, , un sur Idi le milliardaire ,faites en un aussi sur Sonko, Sonko-fonds communs, sur Aguibou des APE, bien sur en toute équité il vous faudra aussi écrire sur sur Ngouda, et sur abdoul mbaye, et sur le juge Déme .

    • Tu as sauté (peut être exprès) le plus voleur d’eux tous, à savoir Macky. Autre correction, Sonko n’a pas sa place dans ta liste. De grâce, sois plus objectif la prochaine et arrête l’hypocrisie.

    • Mr Niang s’est simplement spécialisé sur les « Wade ». Il ne sait faire autre chose. S’il était un journaliste je dirai qu’il fait son beurre sur les « Wade » :convenons que c’est bon créneau porteur, il le reconnait lui même en s’étonnant de leur popularité.

      • Les Wade sont des cas.
        Anoci,Fesman sont des preuves concrètes pour ceux qui veulent être édifiés .
        Ceux qui se font appelés journalistes comme Pape Ale Niang ,parlent de tout sauf de ces rapports,de ces cas de vol qu ils peuvent aller vérifier et nous éviter des candidatures de bandits à col blanc.
        En lieu et place,ils nous parlent de forme ,de caisses noires.
        Il faut enquêter sur ces prétendants pour éviter les syndromes Wade et Sall.Ce pays regorge de dignes fils propres,patriotiques,compétents et qui prêts à servir si cette classe de vautours disparaît.
        Être la à épiloguer sur des délinquants est une perte de temps.

  5. Il peut pas aller en France parce qu il y a un mandant d arrêt européen qui lui a été lancé.
    Suite à l affaire Fraport en Allemagne.
    C est un délinquant réhabilité par notre apprenti président bricoleur à Fatick.

  6. Karim est une fabrication de son père qui l’a autorisé à s’enrichir sur notre dos pour nous acheter avec sa pactole dérobée. Un accident de l’histoire. Mercenaire apatrides a la solde de ces rapaces, prédateurs,honte sur vous

  7. Pere mody! Il ne sagit nulement de defendre karim. Le peuple mene in combat de principe. Meme si karim a faute dans le passé il a neamoin besoin d »un proces qui respect les droit humain. Vous faite fausse route le blem ici cest maky himself et cest sur lui que vous devez tire

  8. Si tout ce que tu dis est vrai pourquoi n’as t on pas traduit Karim wade devant les juridictions ordinaires de droit commun le condamner comme ce qui est le cas avec khalifa sall et que personne n’aurait à redire? Pourquoi donc choisir la crei si vous disposez des preuves irréfutables? Encore Monsieur Niang non seulement tu ments à ton age, mais wade n’est plus le sujet parceque les sénégalais à cause de tes mensonges avaient une autre image de Wade et l’ont changé, donc si tu as des choses à dire dis le à celui qui l’a remplacé et qui t’avait nommé à l’ofnac et qui a le pouvoir de sanctionner ses prédécesseurs s’ils avaient fauté dans leur gestion. Logique pour logique, si tu es cohérents avec toi meme et à équidistant avec tous les partis dans ta logique de délation, pourquoi tu ne dénonces pas le régime socialiste avec ses 40 ans de gestion désastreuses du pays qui nous à complètement ruiné sur tous les plans. Et que tu le veux ou non que ça te déchires le cœur on non c’est grace à wade que le pays s’est relevé. Ces anciens socialistes que tu semblent protéger et qui ont détruit le pays sont tous revenus aux cotés de macky sall (tanor, niass etc..) et tu fermes ta bouche sur eux. Donc monsieur Niang beussal sa khol, ta haine contre les wade va te consumer, nous en avons marre de tes contributions kilométriques insipides dénuées de tout fondement et bourrés de mensonges. Ayez de la pitié à ta famille qui lit les balivernes de leur père.

  9. dans les tenebres de ces nombreuses contributions sur la gestion de la choses publique il y’a des lueures tres chaudes que les délinquants a col blanc et leurs ouailles des deux cotes ( Etat et opposition) comme des vampires ne peuvent supporter.

  10. les sénégalais ont la mémoire courte ce que Wade disait en permanence tu peux faire toutes les conneries au Sénégal qui t’enverrait en prison à vie dans un pays sérieux ici il suffit d’avoir de l’argent ou d’appartenir à une famille mouride ou autre tarikha tu as l’immunité à vie
    Rappelez vous des crimes odieux de Béthio Thioune sous ses ordres ses talibés droguès et voyous ont entérré un etre humain encore vivant qui était bléssé par balles qui en parle aujourd’hui ? ou est le dossier avec cette justice corrompue de ce pays ? Je suis pour la dissolution du corps de la magistrature et la radidation de tous les magistrats de ce pays de la fonction pubique le simple citoyen senegalais n’a pas confiance à la justice de ce pays elle est corrompue et pourrie elle est partisane et elle n’est pas libre car controlée par le pouvoir politique corrompu
    IL FAUT UNE REFONDATION DU SYSTEME JUDICIAIRE ELLE EST DOIT LIBRE ET INDEPENDANTE MOI OU QUICONQUE DOIT AVOIR CONFIANCE A LA JUSTICE DES QU’IL MET LES PIEDS DANS UN TRIBUNAL IL DOIT ETRE SUR QUE ICI ON EST TOUS AU meme PIED D’EGALITE Y A PAS DE RICHE OU DE mbacke-mbacké ou de Tidiane
    Karim Wade est disqualifiè pour etre président dans ce pays à cause de lui son père a fait beaucoup de mal à beaucoup

  11. Qu’est-ce que tu as fait pour ce pays qu’un autre n’a pas fait dans des moments où internet n’existait pas… qu’est-ce que les autres ont foutu pour ce pays ? je me fous de Karim mais une seule chose…même en volant ( ce qui reste à prouver) ,il a jeté les bases de ce qui va continuer…construire des routes, des infrastructures modernes..donc tout PR qui arrive va y croire contrairement au PS vol, arrogance et NADA (même pas prison que méritait Diouf et Cie…Fous-nous la paix sinon sois juste..TOUS RESPONSABLE meme ceux qui regardent les yeux dans les yeux les maquisards dépecer le pays…seul e combat vaille quelque chose et RECONCIALITION APRÈS même avec les sois-disant voleur et les voleurs pour le futur du pays..pas de tang khol ici

  12. Qu’est-ce que tu as fait pour ce pays qu’un autre n’a pas fait dans des moments où internet n’existait pas… qu’est-ce que les autres ont foutu pour ce pays ? je me fous de Karim mais une seule chose…même en volant ( ce qui reste à prouver) ,il a jeté les bases de ce qui va continuer…construire des routes, des infrastructures modernes..donc tout PR qui arrive va y croire contrairement au PS vol, arrogance et NADA (même pas prison que méritait Diouf et Cie…Fous-nous la paix sinon sois juste..TOUS RESPONSABLE meme ceux qui regardent les yeux dans les yeux les maquisards dépecer le pays…seul e combat vaille quelque chose et RECONCIALITION APRÈS même avec les sois-disant voleur et les voleurs pour le futur du pays..pas de tang khol ici

  13. Devrait-on poser les mêmes interrogations sur tous les prétendants à la Magistrature suprême du Sénégal ? Qu’avait fait pour le Sénégal l’actuel occupant du palais avant l’an 2000 ? Et tous ceux qui voudraient le remplacer ? Monsieur Niang, je vous aime bien, mais là vous poser des questions qui cachent mal la haine que vous vouer aux Wade ! Tout Sénégalais, jouissant de ses droits civiques et civils a droit à se porter candidat à la Magistrature de notre pays. Ce n’est que très récemment que de manière malicieusement satanique que le pouvoir actuel a modifié la loi en ajoutant que tout candidat devrait être électeur, ce qui est absurde ! Amicalement, Mody !

  14. Roy dakh. C’est ce qui me vient en tête quand je lis ces commentaires qui prétendent que Karim est un citoyen ordinaire comme tout autre. Un complexé qui n’a voulu rien avoir avec le Senegal jusqu’à ce que son père devienne président pour venir nous rabattre les oreilles avec un sursaut de patriotisme soudainement né en lui.
    Si aimer son pays au point de vouloir le trouver que sur des mains propres est un crime aux yeux de nombreux des Sénègalais, donc arrêtons de rêver pour un développement qui ne verra jamais le jour. Que vous le vouliez ou pas, la vie obeit à des règles précises, le Senegal ne fera pas une exception.
    @Mayday, les crimes de Karim sont commis de tous et sont plus nombreux que les étoiles du ciel, pour qu’il en soit besoin de les énumèrez car il faudra une page grande comme l’univers. As tu lu les quelques preuves cités par monsieur Niang, come on man, be serious. Les anges notent même nos pensées, donc je ne parle pas pour récoltes des pêchés inutiles.
    Où est la dignité humaine dans tout ça. Pourquoi de pauvres Sénègalais croupissent en prison pour avoir volé des oeufs de poule, alors que Karim qui n’avait même pas de quoi aider son père durant la campagne de 2000, tout d’un coup voyageait en jet privé.

  15. RÉPONSE D’UN KARIMISTE A MODY NIANG : VOS PROPOS SONT MENSONGERS ET PITOYABLES !

    Le titre de votre contribution, « Am Karim Wade, ándi Karim Wade ! Waaw, qu’a-t-il fait vraiment de bien pour ce pays pour y occuper toujours le devant de l’actualité? » est, en soi, la preuve que vos propos puent l’odeur de la légèreté et du mépris pour la vérité. En effet, le seul fait que vous ayez admis, d’emblée, que Monsieur Karim Wade occupe le devant de l’actualité aurait pu vous suffire à ne pas vous engager sur un terrain glissant pour vos vielles jambes si fragiles : ce ne sont ni des martiens, ni des djins qui parlent et font parler de Karim Meissa Wade, mais bien des sénégalais, une partie de notre peuple auquel vous devez respect et considération. J’ose le croire.

    Quelle image souhaitez-vous laisser à la postérité si vous n’êtes pas capable d’écrire un texte respectueux et sensé ?
    En plus, je ne comprends pas la raison pour laquelle vous continuez de désigner Monsieur Karim Wade comme ce « garçon », alors qu’il aura 50 ans le 1ier septembre 2018; peut être que vous ne savez pas, pour un vieux enseignant retraité c’est préoccupant, que le terme garçon est utilisé pour les enfants et les jeunes adolescents.

    Vous parlez dans un pays libre et démocratique et vos propos suintent l’intolérance qui donnent le sentiment que la libre expression des karimistes à revendiquer la candidature de leur mentor serait insupportable (« Ses partisans nous cassent au quotidien les tympans avec sa fameuse candidature », selon vous). Vous faites parti de ces sénégalais qui ont des problèmes personnels avec le Président Abdoulaye Wade, c’est votre liberté, mais de grâce arrêtez d’habiller votre combat personnel des couleurs d’un combat « patriotique » : vous êtes un haineux et, pour cela vos propos sont dénués de toute objectivité.
    J’ai beaucoup de peine pour vous, cher Monsieur, car à votre age vous devriez vous soucier de vérités, de droiture et d’exemplarités, en lieu et place, vous avez cette manie, quand vous parlez des Wade, de raconter des contrevérités.

    Karim Wade est « blanc comme neige », les propos ne sont pas ceux des karimistes, ils sont ceux de la CREI, cette cour indigne de notre république, qui, pourtant a avoué, après plus de 1000 jours d’enquêtes nationales et internationales effectuées par les experts les plus brillants dans leur domaine de compétence, que Monsieur Karim Meissa Wade n’a détourné aucun centime de l’état sénégalais et n’a reçu aucun centime en contre partie du travail qui était le sien au service de son peuple
    Vous le savez, mais vous feignez, par mauvaise foi ou par un aveuglement volontaire, que Monsieur Karim Wade a été condamné pour le délit d’enrichissement illicite pour avoir reçu de son père de l’argent, qu’il n’a jamais touché d’ailleurs et qu’il avait, lui même déclaré aux enquêteurs dès le début de la cabale contre lui, deux maisons et quelques véhicules offerts par le roi du Maroc entre autre.

    Dans tous les cas, cher monsieur mody niang, pour éclairer, davantage, nos compatriotes, je me permets de vous lancer un défi pour que vous et moi parlions, dans un débat public et contradictoire de ce que Monsieur Karim Wade a fait de bien pour notre pays.
    Puisque vous semblez si sûr de vous et de vos « arguments, je ne doute pas que vous saurez relever ce défi, mais en le faisant pas, je dois considérer, avec les sénégalais, que vous manquez de courage intellectuel et que vos sorties intempestives ne sont que pure tapage d’un petit vieillard gâteux.

    En attendant que vous acceptez de tenir, avec moi, un débat public et contradictoire sur la question, je voudrais savoir pourquoi vous ne dites pas que l’organisation du sommet de l’oci en 2008 n’a coûté aucun centime au trésor public sénégalais ?
    Par ignorance ou par malhonnêteté intellectuelle ?

    Et, pour finir, je voudrais vous dire pourquoi, personnellement, je vous casse vos tympans et, je crois, hélas, que je continuerai à vous les casser avec la candidature de Monsieur Karim Wade, avec joie et exaltation :
    1) il a le droit d’être candidat à l’élection présidentielle
    2) il est un excellent travailleur qui a réussi à résoudre des problèmes importants pour les sénégalais : l’électricité avec le plan takkal, des routes, des ponts, des tunels, des hotels de luxe, un aéroport international (dont il a supervisé la réalisation à 75% en 3 ans et que votre ami macky sall mettra 6 ans à finaliser les 25% restant !), un port ultra moderne, la fin du monopole français sur notre économie (DPW face à boloré, dangote face à sococim, elton face à total…etc) et la diversification de nos partenaires publics au développement (notre pays a levé en 3 ans avec Monsieur Karim Wade plus de 4000 milliards de francs CFA sans aucun recours aux bailleurs de fonds occidentaux, votre copain amadou ba est encore loin du compte, vérifiez vos chiffres !)
    3) il représente l’avenir de ce que nous voulons pour notre pays ; une élite qui travaille, qui bavarde moins, qui agit et qui se querelle moins comme cette « élite » dont vous semblez vous réclamer et qui n’a enfanté pour notre pays que misères et indignités depuis que nous sommes indépendants.
    4) il est Victime d’une profonde injustice qui l’a conduit en prison de façon arbitraire et qui continue de permettre à des gens comme vous de salir sa peau, sans preuves, sans raisons autre que la haine de son père
    5) il s’est sacrifié pour son père, il est venu dans son pays, non pour s’enrichir, mais par amour d’un fils pour son géniteur, avec l’envie de contribuer aux côtés d’autres compatriotes à donner forme aux rêves de son père. Il a réussi n’en déplaise aux envieux et aux jaloux.
    Bref, vous ne pouvez pas savoir ce que Monsieur Karim Wade a fait de bien pour notre pays car vous refusez de voir la réalité, vous refusez de reconnaître un fait : oui Abdoulaye Wade a des défauts, mais il est un authentique patriote et il a su mettre au monde un fils qui a le désir de continuer son combat.
    Qui ne rêve pas d’une telle fin de vie ?
    Pas vous ?mr ndiaye

    • A lire cette plume mercenaire, on ne peut que se demander comment face à l’évidence, certains apatrides mercenaires veulent à tout prix, défendre l’indéfendable. Lui ne dit rien et celui qui ne dit rien consent

  16. Mon beau pays et remplis de jaam comme pas possible. Il faut comprendre madame wade quand elle s’est trompée en pensant que la majorité des Sénègalais sont de petits types, sans valeur aucune. Son erreur vient du fait qu’elle était tjrs en contact avec ce genre. Car les autres Sénègalais bien nés, qui n’avaient que faire de sa tronche, ètaient à mille lieux, occupés qu’ils.étaient de gagner leur vie dignement.

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here