J’aime cette série, mais le scénario manque un peu de réalisme, à moins que la suite ne me donne pas raison. Sous prétexte que Cheikh a été pris la main dans le sac, il va chercher à légaliser sa relation avec Marème. L’adultère est-il un passage obligé avant le mariage ? Est-ce que toutes les 2è (épouse), 3è,…. ont aussi été à un moment donné des Marème avant leur union légale et licite ? Le mariage est-il une amnistie qui annule automatiquement toute fornication antérieure ?

Quand je vois la tournure que le téléfilm est en train de prendre, je suis extrêmement gênée pour ces femmes vertueuses, deuxièmes épouses, troisièmes, etc., quel que soit le rang qu’elles occupent dans leur foyer. Je suis gênée à cause de l’image que le scénario renvoie d’elles, parce que j’imagine leur mal-être devant ces scènes qui semblent faire croire qu’elles aussi sont passées par là où est passée Marème pour « se faire épouser ».

Je suis aussi gênée pour ces hommes polygames ou non-polygames, vertueux et respectables, qui ne vont pas à l’encontre des interdits religieux où sociétaux. Je suis gênée pour ces hommes qui parviennent non sans peine à lutter contre leurs propres démons et les sollicitations extérieures et réussissent à se limiter à leur seule et unique épouse. Je suis encore plus gênée pour ces hommes polygames qui, plutôt que d’opter pour une vie de débauche, et par respect pour leurs femmes, préfèrent en épouser plus d’une.

Non Cheikh, je ne suis pas d’accord avec toi, tous les hommes n’ont pas une vie remplie de vices, tous les polygames n’ont pas été obligés de passer par là où tu es passé. Non Marème, toutes les 2èmes, 3èmes…. n’ont pas aussi été obligées de forniquer pour « se faire épouser ».

La seule critique que je peux faire au scénariste c’est qu’il serait bien que dans ce genre de téléfilm qui veut décrier les vices de notre société, qu’on nous montre qu’à côté des Cheikh et des Marème, il y a aussi dans nos ménages des hommes et des femmes vertueux. Notre jeunesse qui regarde et applique à la lettre ce qu’elle voit à la télévision doit savoir que tout n’est pas que débauche et qu’il y en a qui parviennent à lutter contre leurs démons internes. Wassalam

Auteur Anonyme

(Nous supposons qu’il s’agit d’une dame, vu le féminin des « Je suis gênée… »)

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here