XALIMANEWS : Malick Gakou qui faisait un meeting ce samedi à la chambre de commerce de Kaolack, a salué la grande motivation des militants kaolackois. En effet, dans le cadre de sa précampagne, le leader du Grand Parti, déclare qu’il serait capable de développer le monde rural et d’éradiquer la pauvreté au sein de ses populations démunies en utilisant l’argent des bourses de sécurité sociale.
« Si je deviens président, je changerais la manière d’attribuer les bourses de sécurité sociale. Ces bourses sont souvent attribuées à des personnes qui ne sont pas démunies. Je changerais ainsi la méthode et je développerais le monde rural afin d’éradiquer la pauvreté », a-t-il lancé sur les ondes de Walf Fm.

2 Commentaires

  1. La pauvreté ne s’éradiquera pas de cette manière !!!! A entendre certaines déclarations il est clair que certains candidats sont vides, et qu’ils n’ont pas de programmes réalistes et réalisables ! Une fois « président » ils vont adopter des « programmes bidons » comme le PSE de Macky Sall, et s’entourer des membres de leurs clans (famille, associations d’intérêt commun privées, ethnies, castes, tarikha etc.). Même aux USA, Canada et Europe, il y a des « pauvres absolus » ! Le challenge se trouve sur la disponibilité et l’accessibilité des soins de santé, de le l’éducation, de la sécurité publique. Ensuite faire de sorte à maitriser totalement les poussées inflationnistes de l’économie nationale, et diminuer le coût de la vie et mettre un système judiciaire juste et équitable ! Mais parler d »éradiquer la pauvreté c’est faire preuve d’une naïveté insoutenable ! Il n ya pas pire que les « bourses familiales » ou les « bourses de sécurité sociale » ou pire les allocations familiales actuelles qui ont contribué marginalement à l’explosion démographique et tous les problèmes sous jacents, pour faire face à la pauvreté ou le sous développement.

  2. Pertinent commentaire. Je ne comprends pas un politicien qui se dit dit Docteur en économie, qui déclare sans ambages qu’il va éliminer la pauvreté comme s’il avait une baguette magique et sans nous par quels processus économiques il va passer pour augmenter les richesses nationales avant de penser à les redistribuer. Chiche ! Un peu plus de rigueur quand même. Les dénonce sont pas bornés.

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here