XALIMANEWS : Decroix fait partie des médiateurs qui tentent d’éteindre le feu qui couve entre l’ex-Président Wade et Me Madické Niang, nous informe l’Observateur. A en croire, Mamadou Diop Decroix, l’heure est à l’unité et non aux démarches solitaires. « Toute l’opposition doit rester unie et chaque parti de l’opposition doit rester uni », lance-t-il.
Toutefois, parlant de la démission de Me Madické Niang du groupe parlementaire des libéraux et démocrates, Decroix déclare ne pas vouloir succéder à Madické Niang. « En politique aussi, et en politique surtout, il faut être raisonnable. Dans ce groupe parlementaire, le parti démocratique sénégalais (Pds) compte 12 députés et n’occupe ni le poste de Vice-président de l’Assemblée, actuellement détenu par le Président Pape Diop de Bokk Gis Gis, ni de celui de président de la seule commission que le groupe détient par le biais de Mamadou Lamine Diallo de Tekki. Il ne reste donc que la présidence du groupe et vous voulez que quelqu’un d’autre la prenne ? Que va-t-il donc rester au Pds qui pèse 63% des effectifs du groupe ? Non ! Ce n’est pas décent. C’est cela ma position. Si le Pds me le propose, je déclinerais pour les raisons que je viens de vous indiquer », a-t-il conclu.

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here