XALIMANEWS : Le ministre du Tourisme, Mame Mbaye Niang, a regagné son fauteuil. Malgré son insistance et les conditions qu’il avait posées, le Chef de l’Etat n’a pas accepté sa démission, révèle l’AS.

Macky Sall lui a également demandé de continuer à conduire les destinées de ce département ministériel. Ainsi il sera probablement dans son bureau ce lundi.

Cité dans l’affaire Prodac, le ministre du Tourisme avait rendu le tablier dimanche dernier. Le soir, il a été reçu par le chef de l’État, qui a rejeté sa décision. Auparavant, le Premier ministre, Mahammad Dionne, s’est rendu à son domicile pour lui faire entendre raison. Sans succès.

À la suite de l’intervention de Macky Sall, Mame Mbaye Niang avait posé comme condition, pour son retour dans le gouvernement, son audition par les corps de contrôle de l’État, notamment l’Ofnac, la Cour des comptes ou l’Ige, histoire de laver son honneur.

Tous les corps de contrôle sauf un : l’Inspection générale des finances (Igf) dont le ministre du Tourisme conteste le rapport sur la gestion du Prodac.
À l’époque des faits présumés, Mame Mbaye Niang dirigeait le ministre de la Jeunesse, qui assurait la tutelle dudit Programme.

1 Commentaire

  1. LES CORPS DE CONTROLE SONT SOLIDAIRES. C EST UN PROJET LOGE DANS TON DEPARTEMENT MINISTERIEL. SOIT COURAGEUX DE CE QUE TU AS FAIT EN SIGNANT LES LETTRES ET ATTRIBUANT LES MARCHES. PERSONNE N EST DUPE. AVEC OU SANS MACKY TU PAIERAS EN PRISON AUTANT QUE KHALIFA OU KARIM. QUAND JE T AI VU CHOISIR COMME SG ABDOULAYE BA. TOUT SUITE J AI PENSE A CETTE FORMULE »DIS MOI QUI TU FREQUENTES JE TE DIRAI QUI ES TU » CE ABDOULAYE BA EST LA PIRE ESPECE

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here