XALIMANEWS – Attendus pour l’examen du projet de loi portant modification du Code électorale, les choses ont déjà commencé à chauffer devant l’Assemblée nationale.
Deux jeunes de la Convergence Bokk Gis Gis de Pape Diop viennent d’être arrêtés par les forces de l’ordre.
L’opposition a appelé à manifester devant les grilles de l’hémicycle pour protester contre le vote du projet. Pour Moussa Diakhate, porte-parole dudit parti, ces arrestations ne s’expliquent pas.

PARTAGER

3 Commentaires

  1. Il faut les arrêter tous et les jeter au gnouf. Il n’y a aucune raison valable de l’opposition à manifester, juste pour créer une situation de tension dans le pays. Les policiers doivent rester très fermes et prêts au combat. Il est mille fois plus pratique de voter avec 5 bulletins qu’avec 47 bulletins ! Et si jamais aucune modification du vote n’est faite et qu’il y a du retard durant le vote, ces mêmes énergumènes qui manifestent vont accuser l’État de n’avoir rien fait. Il ne faut tomber dans leur piège du statut quo. Il faut tout faire pour voter la modification aujourd’hui même et que force reste à la loi.

  2. Tu as raison, la vraie solution est le bulletin unique et si c’est le camp de Macky qui l’a refusé, alors il est totalement fautif.

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here