XALIMANEWS- Le collectif départemental Nio Lank a tenu une grande manifestation, ce vendredi, devant le jardin public à Rufisque. Les populations sont sorties en masse pour répondre à l’appel et adhérer à la cause.

Dans une seule voix, elles ont dénoncé la hausse du prix de l’électricité et ont exigé la libération de Guy Marius Sagna.

« Le chef de l’Etat nous avait fait la promesse de réduire le prix du courant à la veille des élections pour nous conduire à voter pour lui. L’augmentation du courant signifie l’augmentation de toutes les denrées. », a pesté M. Diop, cité par Dakarmatin.

Et de poursuivre : « Guy Marius n’a absolument rien fait car ce n’est pas la première fois que quelqu’un s’accroche aux grilles du palais, peut être que ce sont des impérialistes comme la France qui ont donné l’ordre pour qu’on le prenne. »  Mieux, « la jeunesse sénégalaise doit sortir et faire un bloc pour dire non à ce régime dictatorial. ».

   
Cette hausse est un coup dur qui affecte la population sénégalaise, selon Mme Boye. Cette habitante de Rufisque trouve qu’elle a entrainé, dans le sillage, l’augmentation des denrées de première nécessité.

Par ailleurs, pour  préciser que ce n’était pas il faut dire que cette marche n’a été prévue. Le porte-parole du collectif départemental Noo Lank de  Rufisque a tenu à préciser qu’ils avaient plutôt prévu un rassemblement au niveau de la Senelec. «Lorsque l’autorité nous a appelé pour une négociation, nous lui avons dit que s’il ne pouvait pas nous autoriser à le faire devant la Senelec, qu’il nous permette au moins de le faire au jardin public  », a-t-il déclaré.  

1 Commentaire

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here