XALIMA NEWS : Demain 4 mai 2019, journée choisie par le régime pour faire passer devant la représentation nationale le projet de loi visant à modifier la constitution, s’annonce difficile et risque de faire parti de ces dates qui on impacté sur la démocratie sénégalaise. Et pour cause contrairement à qu’on avait l’habitude de, cette fois, le combat est porté par des mouvements de jeunes à la détermination sans commune mesure. Hier encore, la cellule orientation et stratégie (Cos/ M23), les Forces Démocratiques du Sénégal, le Frapp/ France Dégage, One Million March, Vision Citoyenne ont invité ‘’ tous devant l’assemblée nationale le 4 mai 2019 !’’ Pour dire non à une hyper concentration des pouvoirs de président de la république, a écrit les échos.

1 Commentaire

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here