La coalition Mankoo Wattu sénégal s’est choisi un nouveau leader. Du fond de sa prison de Reubeus, c’est Khalifa Sall qui va devoir conduire ses « amis » au front. Une situation qui n’a pas plu aux patrons du PDS.
C’est une exclusivité Kewoulo.info. La rencontre des leaders de Mankoo Wattu Sénégal vient de se terminer à la mairie de Dakar. Et, à en croire des sources de kewoulo.info, c’est Khalifa Sall qui est désigné tête de listes aux élection législatives du 30 juillet prochain.

Une décision prise à l’unanimité des leaders à l’exception notable des voix de Mamadou Diop Decroix qui s’est abstenu. Comme lui, les délégués du Pds n’ont pas applaudi la décision, eux qui voulaient voir Abdoulaye Wade du haut de ses 92 ans parader devant les troupes.

« D’ailleurs, renseignent nos sources, le parti démocratique sénégalais et Mamadou Diop Decroix ont quitté la salle avant le terme de la rencontre. » Resté neutre, Mamadou Lamine Diallo de Tekki, lui qui a été pendant un temps le coordinateur de Mankoo, est resté sans voix. « Personne ne sait dans quel camp il va s’engager« , a confié une de nos sources.

Mais, aux dernières nouvelles, Mamadou Lamine Diallo de Tekki et Pape Diop de Book Gis Gis ont rejoint le Pds et quitté la coalition Mankoo. La question qui se pose, maintenant, est de savoir si on va assister à la naissance d’une nouvelle coalition dirigée par Abdoulaye wade.

kewoulo.info

PARTAGER

1 Commentaire

  1. Alors c’est ça une opposition fiable et crédible ? Ils sont tous là pour leurs propres intérêts… la preuve. Mais coalition ou pas, ils vont tous être laminés aux législatives. Ensuite il ne faut pas venir insulter le peuple d’être inconscient de voter BBY.

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here