XALIMANEWS : Alors, essayons de voir en même temps, qui est cet adjoint, juste pour savoir. On dirait que c’est un très proche, un ultra même de Mansour Faye selon certaines indiscrétions», liton dans un communiqué. «Juste pour vous obliger à penser que ce Projet de loi portant suppression du poste de Premier ministre, pourrait être un vrai fast track pour baliser la voie de la succession au beau-frère, et mettre en oeuvre par une démarche insoupçonnée une dévolution monarchique du pouvoir au Sénégal», poursuit notre source. Abdourahmane Sow, le coordonnateur du Cos M23, en veut pour preuves, les nouvelles prérogatives «rocambolesques de son Altesse sérénissime» Mansour Faye. En effet, d’après lui, Mansour Faye va piloter désormais le Programme d’urgence de développement communautaire (Pudc) dont le budget est estimé à 113 milliards de francs Cfa et le Programme d’urgence de modernisation des axes et territoires frontaliers fixé qui a un budget de 600 milliards de francs Cfa. De même, c’est lui qui gère le programme de modernisation des villes et la Couverture maladie universelle qui était rattaché au ministère de la Santé et de l’Action sociale. «Des attributions auxquelles il faut ajouter la Délégation générale à la protection sociale et le Commissariat à la sécurité alimentaire. Une chose si importante en mon sens ! Monsieur Boun Abdallah à un adjoint au Secrétariat général de la Présidence. Fait anodin ou pas, cela nous dira à l’avenir», dit-il encore.

D’après Abdourahmane Sow, le coordonnateur du Cos M23, le poste de Premier ministre supprimé, Mahammad Boun Abdallah Dionne devrait migrer vers la présidence de l’Assemblée nationale. «Et si Boun Abdallah devenait président de l’Assemblée nationale ?», s’interroge-t-il, avant d’ajouter: «Quand on dit dans le Projet de loi portant suppression du poste de Premier ministre, que le député en fin de mission gouvernementale pouvait regagner l’Assemblée nationale, cela présage du retour de Boun Abdallah à l’hémicycle, étant bien sûr un député de cette présente législature, en tant que tête de liste de la coalition de la mouvance présidentielle.

Avec Walfnet

PID

1 Commentaire

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here