Grands coureurs devant l’Eternel, Les Ethiopiens et les Kenyanes ont dominé les 42,195 km, l’épreuve phare du Marathon de Dakar disputé samedi et dimanche. Le Cap-Verdien Fortes Spencer est sorti vainqueur du semi-marathon. Les Sénégalais ont sauvé la face dans les 10.000 mètres.

Ils ont encore prouvé qu’ils étaient les maitres incontestés du marathon ! En lice dans les 42,195 km, la plus longue course du Marathon de Dakar disputé samedi et dimanche, les coureurs de fond éthiopiens, excellents pistards de tradition, se sont taillés la part du lion en s’adjugeant la première et la troisième places du podium. Grâce à un chrono de 2h 18 mn 21 sec, Kassaw Abere a enlevé l’épreuve devant le Kenyan Masei Julius arrivé avec 19 secondes de retard.

Autant dire que cette course a été très serrée entre ces deux athlètes venus des hauts plateaux de la Corne de l’Afrique. Avec un temps de 2 h 19 mn 2 sec, l’autre Ethiopien Girma Teshome s’est emparé de la médaille de bronze complétant le podium. Le mythique coureur Gebreselassie peut dormir sur ses deux oreilles. La relève est bien assurée! Le premier Sénégalais qui a franchi la ligne d’arrivée, Christian Manga a terminé à la 8è position en 2h :29 mn 41 sec.

En revanche, les Kenyanes ont raflé toutes les places du podium dans l’épreuve féminine du 42,195 km. Leurs rivales n’y ont vu que du feu. Championne de cette course, Limo Zeddy est arrivée en 2 h 39 mn 20 sec, tandis que ses compatriotes Tuei Naomy et Jacqueline Nyetipei ont terminé 2ème et 3ème avec des chronos respectifs de 2h : 40 mn 13 sec et 2h :52 mn, 06 sec.

Quant au semi-marathon masculin, il a été dominé par le Cap-verdien Fortes Spencer Adison en 1h : 11 mn 50 sec. Il a coiffé au poteau les Sénégalais Arona Khouma et Abdou Aziz Diop (club de l’UGB) classés deuxième et troisième grâce à des chronos respectifs de 1h : 12 mn 28 sec et de 1h : 13mn 28 sec.

La Togolaise Anaming Maheza est sortie vainqueur du semi-marathon féminin en 1h : 34mn 27 sec.
Largement dominés dans les épreuves du marathon et du semi-marathon, les Sénégalais ont sauvé la face dans les 10 km. Cette course, la plus courte du Marathon, a vu un trio de tête 100% sénégalais autant pour l’épreuve masculine que l’épreuve féminine.

Pour l’épreuve masculine, le sapeur-pompier Abdoulaye Samb a franchi, le premier, la ligne d’arrivée en 34 mn 3 sec, suivi d’Abdoulaye Mbaye (34 mn 25 sec) et de Bassirou Diop (34mn 31 sec). L’épreuve des 10 km filles a été gagnée par Seynabou Diouf qui a terminé la course en 45 mn 25 sec.

Les épreuves des 10 km, 21 km et 42 km ont été précédées samedi à l’ouverture du Marathon par trois petites courses. La Dakaroise, longue de 5 km, a vu la participation de 4000 femmes impliquées dans la lutte contre le cancer du sein. Elle a été remportée par Clarisse Diatta, une étudiante de l’Inseps. Les deux autres courses, à savoir le 3 km et le 2 km, ont été respectivement gagnées par Papis Mamadou Seck et Mamadou Aliou Dia.

Source: Le Soleil

PARTAGER

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here