Notre pays, sous l’égide de l’Association Sénégalaise pour le Suivi et l’Assistance aux Malades Mentaux (ASSAMM), célèbre, ce 17 juin 2019, la 7e édition de la Journée Nationale des Malades Mentaux Errants. A cette occasion, son Président, Ansoumana DIONE, se rend, ce lundi à 11 heures, au Tribunal de Grande Instance de Dakar.. Ce, pour interpeller le Procureur de la République, sur le massacre des malades mentaux, à Dakar et Tambacounda, entre 2014 et 2018. Si le peuple sénégalais et les autorités étatiques semblent oublier cette grosse barbarie, jamais vécue auparavant dans l’histoire de notre pays, tel ne peut être le cas pour Ansoumana DIONE et compagnie. Dans le document qui sera transmis au Maître des poursuites, ils poseront à Serigne Bassirou GUEYE, la question suivante, à laquelle il devra publiquement répondre : pourquoi la Police scientifique n’a pas été mise à profit, comme c’est le cas avec le meurtrier de Bineta DIALLO, à Tambacounda, pour faire arrêter les auteurs de ces actes odieux, perpétrés sur cette couche vulnérable de notre société ? A noter que le Président de l’ASSAMM tiendra un point de presse, à sa sortie, après avoir rencontré les malades mentaux errant aux alentours du Tribunal.
Rufisque, le 16 juin 2019,Ansoumana DIONE, Président de l’Association Sénégalaise pour le Suivi et l’Assistance aux Malades Mentaux (ASSAMM) – Tel : 77 550 90 82 – 70 745 88 47 

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here