XALIMANEWS : Le ministre Mbaye Ndiaye était l’invité de l’émission politique le Grand Jury de la Rfm tout à l’heure. Face à Babacar Fall, le responsable aperiste s’est prononcé sur le scandale pétrolier qui défraie la chronique au Sénégal depuis quelques semaines et les manifestations organisées en marge de cette affaire notamment par la plateforme AAR LI NU BOKK. Selon Mbaye Ndiaye, l’Etat doit rester debout et refuser qu’un groupe d’individus puissent utiliser la violence dans le verbe et dans l’action pour déstabiliser le pays. A chaque fois que c’est nécessaire, il faut que le préfet interdise ces manifestations sans état d’âme »,a-t-il dit.

3 Commentaires

  1. ………………SIMPLEMENT; ET ON NE DIRE MIEUX…. DÉMOCRATIQUEMENT…VOTRE…….! MAÎTRE………

    ………. »Le président de la ligue sénégalaise des droits humains dénonce la sortie du ministre Mbaye Ndiaye qui demande l’interdiction des manifestations hebdomadaires de la plateforme AAR LI NU BOKK. Sur la Rfm, Me Assane Dioma Ndiaye rappelle que les citoyens ont le droit de manifester, surtout que c’est garanti par ma constitution. « L’administration n’a pas la prérogative d’interdire comme elle veut. Elle est astreinte au respect de la loi. Pour autant que ceux qui manifestent respectent la constitution et usent de droits fondamentaux, l’administration ne peut rien faire. Le problème n’est pas d’interdire des manifestations ou de s’offusquer de l’expression même de minorités. Le problème c’est pourquoi ces manifestations. Et ça c’est une interpellation à l’endroit des gouvernants. Un gouvernement qui fait en sorte qu’il n’y ait pas de raison de manifester est mieux qu’un gouvernement qui suscite des manifestations. Si vous suscitez des manifestations, c’est parce que vous n’avez pas su répondre aux interrogations, au moins d’une partie de la population « , a dit l’avocat……… » M ERCI

  2. On est démocrate ou on ne l’est pas ! Qu’ils soient dans l’opposition, j’ai l’impression que nos responsables politiques ne vois midi qu’à leur porte, c’est à dire à l’aune de leurs intérêts du moment. Si on faisait une compilation des déclarations des et et des autres dans l’opposition et quand ils sont au pouvoir, les Sénégalais se rendraient compte que rares sont ceux qui pensent et agissent en fonction de l’intérêt national. Pourtant, la démocratie est si belle quand tous ses principes sont respectés et appliqués à la lettre ! Mais enfin, espérons que tout ira mieux au Sénégal quand il y aura au moins 95% de citoyens instruits, et conscients de leurs droits et devoirs les plus basiques. POUR CELA L’EDUCATION ,dans n’importe quelle langue doit être obligatoire et gratuite au moins jusqu’à 16 ans . Ainsi dans cinquante ans tout irait mieux!

Répondre à Diouf Annuler

Please enter your comment!
Please enter your name here