XALIMANEWS : Le président de la ligue sénégalaise des droits humains dénonce la sortie du ministre Mbaye Ndiaye qui demande l’interdiction des manifestations hebdomadaires de la plateforme AAR LI NU BOKK. Sur la Rfm, Me Assane Dioma Ndiaye rappelle que les citoyens ont le droit de manifester, surtout que c’est garanti par ma constitution. « L’administration n’a pas la prérogative d’interdire comme elle veut. Elle est astreinte au respect de la loi. Pour autant que ceux qui manifestent respectent la constitution et usent de droits fondamentaux, l’administration ne peut rien faire. Le problème n’est pas d’interdire des manifestations ou de s’offusquer de l’expression même de minorités. Le problème c’est pourquoi ces manifestations. Et ça c’est une interpellation à l’endroit des gouvernants. Un gouvernement qui fait en sorte qu’il n’y ait pas de raison de manifester est mieux qu’un gouvernement qui suscite des manifestations. Si vous suscitez des manifestations, c’est parce que vous n’avez pas su répondre aux interrogations, au moins d’une partie de la population « , a dit l’avocat.

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here