XALIMA NEWS – « On ne s’attendait pas à ce scénario des tirs aux buts sur un match où les joueurs se sont donnés à fond pour faire la différence. Malheureusement, on a eu moins de réussite que lors des précédents matchs. Je pense que les tirs aux buts ont été très difficiles pour les nerfs. Malheureusement, cela semble se répéter. Ce qu’il faut retenir, c’est que les joueurs ont tout montré pendant cette Can et avant. Il faut continuer à bâtir autour de cette génération un projet durable qui va au-delà d’une Can mais qui nous permettra de pouvoir, non seulement gagner un trophée en Afrique, mais continuer à progresser sur le plan mondial. Cette génération a montré d’intéressantes choses. Sur ces 10 ou 15 dernières années, c’est l’équipe qui a montré le plus de capacités mais malheureusement, il n’y a pas de déterminisme qui veuille que le meilleur gagne toujours. Dans des circonstances comme celles-la où les joueurs sont effondrés et sont en train de pleurer, il est difficile de trouver les mots. Nous leur avons rappelé tout ce qu’ils ont déjà fait. Nous leur avons réitéré, au-delà du staff technique, la confiance de la fédération. Nous les avons remerciés pour le travail, le comportement d’ensemble. Après, il fallait les remobiliser autour de l’essentiel. Et l’essentiel aujourd’hui, c’est de retourner très vite à la compétition. Les progrès qu’on a fait ne doivent pas être jetés à la poubelle. Il faut continuer à travailler avec cette génération parce qu’elle constitue l’avenir. Les échéances immédiates sont la coupe du monde, mais il faut continuer à travailler à parfaire cette attaque. », a réagi Me Augustin Senghor après l’élimination surprise des Lions par le Cameroun en quart de finale de la Can 2017.

Par Mor DIOP (Stagiaire)

1 Commentaire

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here