Me Doudou Ndoye disqualifie le candidat du Parti démocratique sénégalais (Pds) pour la Présidentielle de 2019. Le constitutionnaliste émérite a sorti un cour magistral pour expliquer aux journalistes pourquoi Karim Wade ne peut pas être candidat et dans quelle condition il pourrait l’être.
Me Doudou Ndoye avertit le Pds : “Karim Wade ne peut pas être candidat, à moins que…”

Il fait partie du cercle très restreint des constitutionnalistes du Sénégal. Quand Me Doudou Ndoye donne des leçons de Droit, il n’y en a pas beaucoup qui osent apporter des rectificatifs à ses assertions. En conférence de presse jeudi pour parler de la situation politique et économique du pays, le leader de l’Union pour la République (Upr), a disqualifié Karim Wade Wade de la course à la Présidentielle de 2019. Il s’explique :
“Sur le plan du droit, une personne condamnée de façon définitive ne peut plus être candidat à une élection quelconque. (…) Il y a une peine d’emprisonnement qui a été prononcée. Il a été gracié. Cela veut dire que vous ne purgez pas, mais la peine existe. Il ne peut pas être candidat. J’ai répondu en droit, sans opinion personnelle. Toute personne qui dit autre chose dit le contraire et ne connait rien du droit”
Cependant, Me Doudou Ndoye ne dit pas que cette situation de Karim Wade est définitive. Il y a une évolution qui pourrait emmener le fils de Me Abdoulaye Wade à voir sa candidature pour la présidentielle 2019 validée. ” Il faut que l’Assemblée nationale lui vote une loi d’amnistie. Si Macky Sall veut le dialogue, il n’a qu’à donner des gages de bonne volonté. L’Assemblée nationale est son Assemblée nationale. Elle lui vote tout ce qu’il veut. Il n’a qu’à présenter une loi d’amnistie pour enlever tout ce qui concerne Aida Ndiongue, Karim Wade et tous ces gens-là qui ont été jugés de façon circonstancielle”, a-t-il expliqué.

pressafrik.com

PARTAGER

5 Commentaires

  1. Il réclame l’amnistie pour les grands voleurs et le maintien du casier judiciaire pour les petits voleurs
    C’est cela le doit et le sens du dialogue selon lui, soi-disant constitutionnaliste émérite. Ni plus, ni moins, une république laxiste pour les pilleurs. Macky Sall est sous serment et est tenu par la rigueur cardinale et l’éthique Le peuple est débout et dit non aux magouilles et à l’appel à la coalition des voyous prédateurs sur le dos du peuple. Assez, c’est assez. Osons nous dresser sur la route des fossoyeurs de nos deniers publics lapidés à hue et à dia depuis des décennies d’indépendance. La loi est égale pour tous et doit être scrupuleusement respectée

  2. @ Anonyme : TU DIS :IL EST sous serment et est tenu par la rigueur cardinale et l’éthique .
    OU SONT LES DOSSIERS DES CADRES DE L’APR IMPLIQUES PAR LES AUDITS ET AUTRES RAPPORTS ?

    TU DIS AUSSI CECI :La loi est égale pour tous et doit être scrupuleusement respectée .

    ALORS OU SE TROUVE LE DOSSIER DES TRANSHUMANS DE AWA NDIAYE A OUSMANE NGOM .

    cretin tu as rate une belle occasion de taire .

    • La vérité ne doit être falsifiée par partisannerie aucune. L’insulte, la grossièreté la désinformation, le dénigrement et la calomnie les armes des faibles

  3. Que je sache, Karim n’a pas été condamné pour détournement ou corruption, sinon pour enrichissement imaginaire, pour ne pas dire illicite, que dire du verdict qui ne tient pas compte de la demande expresse du parquet pour la privation de ses droits civiques. Que vaut la parole du ministre de la justice d’alors SIDIKI KABA ? Cette sortie inopinée de Doudou NDOYE à ce moment où l’on parle du retour de Karim WADE, est suspecte. Au même, il nous chante Khalifa SALL un des poulains de Lamine DIACK qui a forgé sa réputation politique avec le financement occulte de l’argent sale du dopage, en connivence avec l’opposition d’alors dont Doudou NDOYE faisait parti, pour combattre le Président WADE légalement élu par les sénégalais, donne raison à ceux qui ont tjrs défendu la thèse du complot en intelligence avec des forces étrangères (oxfam, osiwa etc). Pourquoi ils nous parle pas de Massata DIACK jalousement protégé par l’etat BBY ? Doudou NDOYE, vu sa position sur la CREI, est entrain de mordre sa queue en essayant de nous faire ravaler les forfaitures de cette juridiction d’exception et d’inquisition réactivée uniquement pour défendre les intérêts de lobbies étrangers parrains du candidat Macky SALL adeptes de &TOUT SAUF WADE & et du & OUI AU RETOUR DU PS AU POUR & La victimisation de Khalifa SALL ne passera pas.

  4. UNE PATATE CHAUDE POUR MACKI SALL: L ‘AFFAIRE KHALIFA SALL. LE POUVOIR N EST PAS ETERNEL. MACKY S ACCROCHERA AU POUVOIR AUSSI LONGTEMPS QU IL PENSE QUE LES PORTES DE REUBEUSS SONT GRANDEMENT OUVERTES POUR LUI ET SES ACCOLYTES. IL EST TROP GRAS ET DODU POUR LA PRISON. KHALIFA LIBRE VEUT DIRE POUR LUI LA FIN DE SON REGNE.

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here