Me El Haj Amadou Sall n’a pas attendu longtemps pour répondre au président Macky Sall qui disait vendredi devant les sénégalais établis à Nouakchott oû il était en visite officielle, qu’il était « pressé de descendre dans l’arène politique où il y a beaucoup d’agitations« .

« Bientôt « ma dugg ci géw bi ». Le peureux parle fort mais fera tout pour éliminer des candidats avec l’aide de certains juges aux ordres. Il fait honte à notre sens de l’honneur« , posté l’opposant sur son compte twitter.

senego

5 Commentaires

  1. Tu le traites de poltron, rien que par mauvaise foi et lâcheté, alors que tout le monde, dans ce pays, le voit entreprendre, chaque jour, actions éminemment braves et courageuses, qu’aucun, d’entre vous, n’ose tenter.
    Pour vous raffraichir la mémoire, laisse-moi te citer quelques-uns de ses hauts faits d’armes, que seuls les honnêtes gens savent apprécier à leur juste valeur :
    – il a jeté en prison le fils de votre mentor, ce que personne au Sénégal, n’oserait faire, et il a fait la même chose avec Khalifa Sall;
    – il avait remonté les bretelles à l’Etat d’Israël, quand vous tous estimiez son défi comme une entreprise suicidaire;
    – il a administré une réplique énergique et cinglante à Donald Trump, quand vous tous trembliez et faisiez pipi dans vos froques, en entendant les injures de celui-ci, adressées à toute la race noire de par le monde;
    – et last but not least, il a eu le grand courage de se rendre en Mauritanie, quand vous tous craignez le pire, avec les risques d’une guerre, suite à l’assassinat du pêcheur St-Louisien,
    perpétré par les gades-côtes mauritaniens.
    Alors, dites-moi seulement lequel de ces 4 actions, oseriez-vous entreprendre, toi et tes amis,, toute flagornerie ou vantardise mise à part ? !

  2. Tu le traites de poltron, rien que par mauvaise foi et lâcheté, alors que tout le monde, dans ce pays, le voit entreprendre, chaque jour, des actions éminemment braves et courageuses, qu’aucun, d’entre vous, n’ose tenter.
    Pour vous raffraichir la mémoire, laisse-moi te citer quelques-uns de ses hauts faits d’armes, que seuls les honnêtes gens savent reconnaitre et apprécier à leur juste valeur :
    – il a jeté en prison le fils de votre mentor, ce que personne au Sénégal, n’oserait faire, et il a fait la même chose avec Khalifa Sall;
    – il a remonté les bretelles à l’Etat d’Israël, quand vous tous estimiez son défi comme une entreprise suicidaire;
    – il a administré une réplique énergique et cinglante à Donald Trump, quand vous tous trembliez et faisiez pipi dans vos froques, en entendant les injures de celui-ci, adressées à toute la race noire de par le monde;
    – et last but not least, il a eu le grand courage de se rendre en Mauritanie, quand vous tous craignez le pire, avec les risques d’une guerre, suite à l’assassinat du pêcheur St-Louisien,
    perpétré par les gades-côtes mauritaniens.
    Alors, dites-moi seulement lequel de ces 4 actions, oseriez-vous entreprendre, toi et tes amis,, toute flagornerie ou vantardise mise à part ? !

  3. L’année 2018 est partie pour être l’année la plus mauvaise, financièrement. Les difficultés des citoyens ne peuvent plus être cachées par des mensonges de milliards. Les promesses de milliers de milliards risquent de ne plus pouvoir arracher le sourire aux citoyens. Alors Macky Sall s’essaie au clown.

  4. Si vous le qualifiez de peureux, nous n’avons aucune difficulté objective à y croire. Car il était dans vous pendant au moins 5 ans dans l’opposition et 8 ans dans le pouvoir. Vous le connaissez donc mieux que quiconque. Comme lui, vous connaissez également Idrissa Seck mieux que quiconque car il était dans vous. Mais, durant les longues années que vous avez combattu Idrissa Seck, jamais vous ne l’avez taxé de peureux ou d’incompétent. Et pourtant vous l’avez accusé de beaucoup de choses. Maintenant, il est très facile de vouloir montrer son « courage » pour quiconque qui est Président de la république, avec la police, la justice, le gouvernement, la dic, l’ofnac, la crei, les tweets, la corruption, l’armée d’insulteurs et de griots payés par l’argent du public. Tout le monde ici a eu des compagnons d’enfance ou non. Et ces compagnons se connaissent. L’ordre y est respecté naturellement sans police ou autres. Les plus forts y sont connus. Les courageux y sont connus. Les peureux aussi y sont connus. Si un jour un peureux accède au pouvoir, ça n’empêche pas les autres amis ou compagnons d’enfance de dire qu’il est peureux.

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here