Avocat de la partie civile dans le procès dit du double meurtre de Médinatoul Salam, Me Khassimou TOURE a vigoureusement dénoncé l’absence du guide des « Thiantakoune ».

Selon la robe noire, rien ne justifie cela. La personne morale de cette affaire ne doit pas être jugée par contumace. Il n’y a pas d’accusé de première ou de seconde classe. Le dossier médical est fabriqué de façon confidentielle et par complaisance», a-t-indiqué.

Avant d’étaler ses ressentiments.«Je suis meurtri et triste à la fois. Un bon jugement doit respecter les fondamentaux d’un procès juste et équitable. On ne nous a jamais communiqué le dossier médical de Cheikh Béthio. Les victimes ont les mêmes droits que les accusés. Bara SOW et Ababacar DIAGNE ont été atrocement tués et ensevelis. Celui par qui tout est arrivé est absent du prétoire. Il faut respecter les droits de la victime torturée et écrasée », a fustigé Me Khassimou TOUR, repris par WalfQuotidien ..

1 Commentaire

  1. CE QUI EST CONCASSE DANS CETTE AFFAIRE EST QUE CHEIKH BETHIO THIOUNE FUIT LA JUSTICE DES HOMMES EN SE TERRANT EN FRANCE, MAIS PROMET LE PARADIS A CEUX QUI LE VOIENT, A CEUX QUI LE SUIVENT, LUI DONNENT DES MILLIARDS, AU TOTAL…
    CEUX QUI IRONT AU PARADIS LE DEVRONT A LEURS ACTES PERSONNELS SUR LA VOIX ET DIRECTIVES TRANCEES PAR LE BON DIEU.
    LE JOUR DU JUGEMENT DERNIER, LE MARI VA FUIR SON ÉPOUSE, SES ENFANTS,…TOUTES SES CONNAISSANCES,…
    PERSONNE NE VOUDRA CONNAITRE QUELQU’UN DE PEUR DE DEVOIR LUI DONNER DE SES BIENFAITS,…
    CHEIKH BETHIO THIOUNE NE RECONNAÎTRA PERSONNE ET VOUDRA, LE JOUR DU JUGEMENT DERNIER, PLUTÔT SAUVER SA PEAU.
    NOS MARABOUTS NOUS PARLENT DE LA FIN DU MONDE, BIEN DÉCRITE DANS LE SAIN CORAN, CROIRE EN AUTRE CHOSE RELÈVE D’AUTRE CHOSE, MAIS NI DE LA SOUNA, NI DU CORAN, DONC PAS DE LA RELIGION MUSULMANE…
    IL EST TANT DE S’EN REMETTRE AU BON DIEU, TOTALEMENT, ENTIÈREMENT,…
    LE MEILLEUR GUIDE/MARABOUT RESTE CELUI QUI TE MONTRE LE CHEMIN DU BON DIEU ET T’Y GUIDE…
    COMMENT CELUI QUI N’A PAS SON PARADIS GARANTI PEUT IL GARANTIR LE PARADIS A D’AUTRES ?

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here