XALIMANEWS : Le jeune mbourois arrêté en 2015 pour apologie du terrorisme est libre. Le procès de Saër Kébé s’est tenu ce matin. La chambre criminelle de Dakar l’a condamné à 3 mois avec sursis. Une sentence bien accueillie par son avocat, Me Moussa Sarr. Cependant, il regrette la longue détention préventive de son client.
« C’est une décision extrêmement satisfaisante, qui permet au jeune de rentrer à Mbour et de reprendre ses études, même s’il est relativement tard. Parce que sa place, c’est à l’école. Nous sommes satisfaits, tout en regrettant sa longue détention de 4 ans qui est un des fléaux de notre système judiciaire sur lequel le nouveau gouvernement, plus particulièrement le nouveau ministre de la Justice, doit s’atteler pour régler cette situation-là… Notre client est un brillant élève ; le président de la chambre criminelle l’a rappelé. Au moment de son arrestation, il était en classe de terminale. Il a été arrêté au mois de mai, c’est-à-dire trois mois avant les examens. Ça veut dire que s’il n’avait pas été mis sous détention provisoire, aujourd’hui, il aurait obtenu son Master. C’est un gâchis et aujourd’hui il serait parmi les plus brillants fils de ce pays en train de servir son pays ».

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here