Comment faire de la publicité sur xalima.com ?
Publie le: Jeudi 21 février, 2013

Médinatoul Salam ne commente pas la liberté provisoire de Cheikh Béthio Thioune

Imprimer Envoyer a un(e) ami(e)
Partager
Tags

Le village de Médinatoul Salam, le fief des Thiantacounes situé à la périphérie de la commune de Mbour (Ouest), respire la sérénité à l’annonce de la liberté provisoire accordée jeudi à Cheikh Béthio Thioune, mais se garde de commenter le sujet.

Les habitants de ce village communément appelé  »Keur Samba Laobé » parlent peu -du moins lors de la visite de journalistes- de l’affaire Cheikh Béthio Thioune.

Ce dernier a été arrêté le 23 avril dernier, après la découverte des cadavres de deux de ses disciples, Bara Sow (37 ans) et Ababacar Diagne (40 ans). Il est poursuivi pour complicité de meurtre, inhumation de cadavres sans autorisation, détention d’armes et association de malfaiteurs.

Jeudi soir, des médias sénégalais ont annoncé qu’il venait de bénéficier d’une liberté provisoire, après plusieurs refus des juges, alors qu’il se trouve présentement en France pour des raisons médicales.

A Médinatoul Salam, personne ne commente la nouvelle selon laquelle M. Thioune bénéficie d’une liberté provisoire.

 »Nous avons reçu l’ordre de ne pas parler de ce sujet (l’affaire Thioune). L’ordre aussi de ne laisser personne rentrer dans la maison », déclarent presque en chœur des jeunes vêtus tous d’un boubou traditionnel blanc. Ils passent pour des vigiles, devant le domicile du chef des Thiantacounes.

Dans le village, le visiteur perd un interlocuteur quand, lors d’une discussion avec l’un des habitants, il évoque l’affaire ayant conduit M. Thioune dans les liens de la prévention ou encore sa liberté provisoire.

 »Est-ce que c’est vrai? » questionne tout de même l’un des jeunes hommes rencontrés devant son domicile, à l’évocation de la liberté provisoire du chef des Thiantacounes.

M. Thioune vient de bénéficier de cette mesure, après plusieurs refus des juges, alors qu’il se trouve présentement en France pour des raisons médicales.

Emprisonné à Thiès, il a été transféré à la Maison d’arrêt de Rebeuss, à Dakar, pour des raisons de sécurité, avant d’être admis au Pavillon spécial de l’Hôpital Aristide Le Dantec.

Le 22 octobre, ses disciples avaient protesté contre sa détention. Dans le centre-ville de Dakar, ils avaient saccagé des biens publics et privés.

ADE/ESF/OID

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter de Xalima!!!
Votre e-mail: :
Comment faire de la publicité sur xalima.com ?

Pour vos besoins publicitaires, Contactez nous


A propos du site ou journal

1 Commentaire
Participer au forum
  1. Une Republique deux types de citoyens ; Pauvre Sénégal
    Betio Thioune devait rester en prison comme les autres sénégalais accusés ; du théâtre. Il nous faut une justice du peuple. Ces politiciens de la justice désorientent les sénégalais. Le même scenario passe dans les audites ; des voleurs de milliards du trésor national en pleine liberté dans la circulation ; au moment ou la femme accouche sans des antibiotiques ou un verre d’eau potable pour son nouveau né. Il faut que les Sénégalais reprennent les rues(M23) ; pas de justice jamais de paix. Des sénégalais attendent dans la chaleur des prisons; cependant Betio Thioune accusé de complicité de (4) crimes dans les grandes hôtels de Bordeaux avec ses 7 femmes et famille, ce n’est pas sérieux ; une honte a la justice de mon pays. Les prisonniers du Sénégal ont droit à des manifestations, encore ns sommes tous des sénégalais d’une même Republique. Rien ne sera plus comme avant, Tout chef religieux ou Imam digne de foi sait que justice n’est pas faite. Betio devrait rester comme ses patriotes en prison.
    Le coran ne cesse de nous enseigner mais malheureusement le sénégalais d’aujourd’hui est têtu ; même des guides religieux sont dans l’embouteillage de la corruption et la criminalité.. Le Coran dit : Al-Baqara S. 2 V. 11 : Et quand on leur dit : « Ne semez pas la corruption sur la terre», ils disent : « Au contraire nous ne sommes que des réformateurs ! ». (V.38 – V.39) : « V. 38 Coupez la main du voleur et de la voleuse pour salaire de leurs gains et châtiment de Dieu, car Dieu est le puissant, le sage.
    Bon entendement ; libre opinion.
    Prêt pour la révolution des Mentalités et la refondation de la justice.
    Vive l’Unité Fédérale et Révolutionnaire des Etats d’Afrique.
    Osman NYC USA.
    [email protected]

Poster un commentaire

XHTML: You can use these html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Comment faire de la publicité sur xalima.com ?

XALIMA SUR FACEBOOK

XALIMA ON FACEBOOK

Médinatoul Salam ne commente pas la liberté provisoire de Cheikh Béthio Thioune