XALIMANEWS : Ouf de soulagement  pour Henriette Sambou et ses proches. En effet, inculpée pour le meurtre de l’enseignant Henri Diatta, la lycéenne a finalement recouvré la liberté. Elle a été condamnée ce mardi par le juge du tribunal de Diourbel à  1 an dont prison dont 3 mois ferme.

Une peine déjà purgé par Henriette Sambou qui état dans les liens de la détention depuis son inculpation, rapporte la Rfm.  

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here