XALIMANEWS: Il y a une évolution dans l’affaire des 12 membres supposés appartenir au Mouvement des forces démocratiques de la Casamance (Mfdc) arrêtés à Kagnobon. Les autorités prennent l’affaire au sérieux. En effet, après avoir été placés sous mandat de dépôt, les 12 membres du comité du Mfdc de la faction de Salif Sadio seront devant la barre du tribunal de Bignona jeudi prochain. Le plus chanceux parmi eux, Arouna Diédhiou, 95 ans, a bénéficié une liberté pour son âge.

PID

1 Commentaire

  1. Je ne comprends pas qu’on puisse arrêter des gens, pour un délit qui n’existe pas dans notre arsenal juridique, celui « d’intention d’organiser une manifestation ». Qu’on soit d’accord ou pas avec ce mouvement, cette question mérite prudence !

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here