XALIMANEWS : Le journaliste Momar Seyni Ndiaye s’est lui aussi invité au débat sur Sonko et les 94 milliards. Su le plateau de la Sen Tv, il ne s’est pas gêné pour donner son point de vue. « Un journaliste ne doit pas être en service commandé… Aucune accusation n’est portée contre Ousmane Sonko et aucune information judiciaire n’est portée contre lui. Et jusqu’à preuve du contraire, le procureur n’a pas mis en branle la police judiciaire pour enquêter sur lui.. Je m’étonne de l’empressement avec lequel, certains veulent pousser la justice à se saisir. Il y a récemment des situations rocambolesques pour lesquelles on a pas vu un tel empressement. C’est l’exemple de Prodac, d’autres accusations ont été portées contre des membres du système, il y a pas eu autant d’empressement à vouloir coûte que coûte l’amener devant le juge… « , a déclaré le journaliste qui rappelle à ses confrères leur devoir d’équilibre et de professionnalisme, qui rendra aux journalistes leur honneur et leur dignité.

8 Commentaires

  1. Etre intelligent, ce n’est pas comprendre que Macky Sall payera toute sorte de mensonge contre Sonko et contre tout opposant. Karim Wade, Khalifa Sall, Aida Ndiongue, Aida Mbodj, Haguibou Soumaré, Thierno Alassane Sall, Abdoul Mbaye (et la liste n’est pas exhaustive), tous ces opposants ont eu leur moment où des mensonges éhontés sur leur personne ont été déversés dans les médias pour les salir. Parfois ces mensonges ont été poussés jusqu’à les faire cautionner par des juges qui ont fermé les yeux sur les mensonges qu’ils avaient devant eux pour faire appel à leur intime conviction, parfois c’est une institution telle que le procureur, qui devait être sacrée aux yeux de la république, qui s’abaisse à tenter de donner du crédit à ces mensonges, et en conférence de presse. Et à chaque fois, il est apparu de façon flagrante qu’il s’agissait de mensonges, rien que des mensonges pour servir le tyran Macky Sall, par la diabolisation de ses adversaires. Les juges de Macky, ses procureurs, ses journalistes, ses souteneurs, sa familles et ses marabouts ont tous l’absolue certitudes qu’il s’agit de mensonges pour des buts électoraux. Ils ont l’absolue certitude que ces mensonges ont fait souffrir des êtres humains. Mais cela ne les a pas empêché de soutenir ces mensonges, de tenter de justifier la souffrance infligée à ces humains, à ces sénégalais. Et demain ces mêmes personnes nous tympaniseront de la nécessaire solidarité entre sénégalais, eux qui ont soutenu des mensonges sur des sénégalais, entraînant leur souffrance ?
    J’ai toujours répété que, dans une stratégie d’utilisation du mensonge pour laver des cerveaux, obtenir le soutien de gens qui ne les auraient jamais soutenu s’ils savaient la vérité, la France avait inventé un « Jean Bedel Bokassa qui conserve de la chair humaine dans ses congélateurs pour sa consommation personnelle ». Et ce mensonge a été distribué dans différents médias, et la répétition a été coordonnée, payée et exécutée. Bien sûr que cela a eu pour conséquence de formater beaucoup de cerveaux, bien sûr que cela a eu pour conséquence de faire détester Bokassa par le peuple des moutons, ce que recherchait la France. Mais, cette France avait l’intelligence de comprendre qu’un pareil mensonge a une date de péremption très courte. Il fallait donc en tirer rapidement profit politique et l’oublier. Ce qu’elle fit. Tout le contraire d’un Macky Sall. Lui, il produit des mensonges du même genre, pour les mêmes buts, mais en plus il y ajoute la torture des victimes de ses mensonges, la validation des mensonges par sa justice et il veut ériger une statut pour ces mensonges.
    Etre intelligent, ce n’est pas savoir que Macky finance une presse qui utilise des mensonges pour salir ses adversaires, et des mensonges pour le peindre, lui, en ce qu’il n’est pas et qu’il ne sera jamais. Etre intelligent, c’est ce demander pourquoi des gens, qui se disent musulmans, acceptent, en toute conscience, de faire cela, de soutenir cela. Pourquoi ils s’entêtent tant à faire triompher leurs mensonges sur la vérité, ne serait-ce que dans la tête de leurs lobotomisés du bulbe ? Pourquoi ?
    Savez-vous qu’il existe une religion cachée dont le credo est « œuvrer pour le triomphe du mensonge ». ? Et vous participez, consciemment, à l’exécution des préceptes de cette religion ? Avez-vous oublié cet enseignement de Rassouloullah (SAS): « Celui qui imite un peuple, en fait partie » ? Et vous imitez le peuple des menteurs ?

  2. Il faut en dire autant sur les animateurs comme Doss de cette télé ou Pape Ale Niang de 2STV.
    Lorsque Sonko accuse les autres des mêmes faits ,il y a pas non plus de dossier judiciaire.Il accuse et certaines presses font le reste.
    Il ne faut pas distraire ceux qui veulent savoir tout ce qui passe chez nos politiciens,sans exception ,point de chèque blanc à quoique ce soit.
    Quand tu passes ton temps à accuser,il faut savoir répondre des accusations portées contre toi avec politesse et courtoisie.
    Personne n’a demande à ces gens de venir gouverner ce pays,ils sont demandeurs ,alors tout citoyen a le droit de se poser des questions Qi il juge légitime .

    • Affaires des 94 milliards : La diversion éhontée de Madiambal Diagne
      Affirmation 1 :
      Les personnes qu’il a mises en cause peuvent se retourner contre lui. Comment Mamour Diallo (Ndlr : directeur des Domaines) par exemple pourrait-il détourner des sommes qui ne sont même pas encore payées (Ndlr : 94,5 milliards dus par l’Etat du Sénégal aux héritiers du Tf 1451/R) ?
      Quand Madiambal affirme que Mamour Diallo peut se retourner contre Sonko oublie-t-il seulement que depuis lors le mis en cause qui a une réputation et un honneur à défendre ne l’a pas fait ?
      Quand Madiambal se demande comment le détournement a pu avoir lieu oublie-t-il que c’est justement la question que le Procureur de la République est appelé à trancher ?
      Quand dans sa propre tribune il met une NDLR (note de la rédaction) en faisant croire que cette somme est due à la famille, il dit des contrevérités : Les 94 milliards sont le montant des sommes que l’Etat, par la signature de Mamour Diallo, sur deux actes d’acquiescement, reconnaît devoir à Tahirou Sarr et non à la famille qui court derrière une indemnisation depuis 30 ans. Et qu’on ne nous dise pas que les sommes ne sont pas encore payées. Car même dans cette hypothèse, l’infraction est consommée dès lors qu’il y a début d’exécution et absence de désistement volontaire. (c’est du droit pénal pur).
      Affirmation 2
      En effet, invité sur le plateau de la chaîne de télévision 2STv, Ousmane Sonko sera bien embarrassé de reconnaître ses relations d’affaires avec les héritiers du fameux Tf 1451/R, comme je l’avais indiqué à l’émission de Iradio.
      Voilà un autre mensonge… relation d’affaire ? peut-on dire que Ousmane Sonko a reconnu ses relations d’affaires avec les héritiers quand ce dernier dit que « près de 4 mois après le dépôt de ses plaintes, la famille est venue me voir pour que je défende leur dossier parce qu’elle a entendu les actes que j’ai posés 4 mois avant ? peut-on parler de relation d’affaires quand Ousmane Sonko dit que « j’ai le droit de défendre le dossier de n’importe quel sénégalais qui vient me voir dans le cadre de mon travail. Et que si je le faisais même je n’allais violer aucune loi de ce pays. Mais que par éthique et pour la raison que je ne voulais pas qu’on lie les actes que j’ai posés antérieurement je leur ai recommandé une autre personne ? » _ peut-on parler de relation d’affaires quand aucun contrat, aucune convention d’assistance n’est signée entre le cabinet dont Sonko est associé et la famille ?
      Affirmation 3 :
      Ousmane Sonko se gardera-t-il alors de faire porter l’opération par sa société Atlas. Ainsi, Ousmane Sonko croira-t-il nécessaire de susciter la création d’une nouvelle société baptisée Mercalex, dont le directeur général ne sera personne d’autre que son associé Ismaïla Ba, le même qui demeure être le gérant de la société Atlas.
      Quand Madiambal Diagne dit qu’Ismaila Ba, associé dans le cabinet Atlas, c’est qu’il ignore que l’expert agréé est bien Sonko. Et en cette qualité Sonko est le gérant du cabinet. Ismaila est un associé…)
      Quand Madiambal Diagne dit que Sonko a suscité la création d’une nouvelle société (moins ancienne donc qu’Atlas), en l’occurrence Mercalex, et qu’Ousmane Sonko avait créé la société Atlas avec Ismaïla Ba, au moment où il était encore un fonctionnaire de l’Administration fiscale : passe sous silence deux choses :
      D’un côté, Mercalex est plus ancienne que Atlas. Mercalex (entreprise individuelle) a été créée par ISmaila Ba le 06 février 2014 (presque un mois jour pour jour après l’AG constitutive de PASTEF intervenue le 04 janvier 2014). En ce moment Sonko ne pouvait encore créer aucune entreprise en raison de son statut de fonctionnaire.
      D’un autre côté, la société Atlas n’a pas été créée pendant que Sonko était fonctionnaire dans l’Administration fiscale. Atlas a été créée le 03 novembre 2017. Elle s’appelait Afrique Expertises en abrégé « AFEX » et deviendra Atlas après une modification de ses statuts. Or Ousmane Sonko a été radié le 29 août 2016.
      Toute la mauvaise foi de Madiambal est là. il évoque la date de création de Mercalex (29 juin 2018_ cette date correspond en réalité à une modification de ses statuts faisant passer Mercalex d’une entreprise individuelle à une Société Unipersonnelle A Responsabilité Limitée -SUARL avec pour seul associé Ismaila BA) en passant sous silence la date de création de Atlas (03 novembre 2017) pour la remonter à l’époque où Sonko fonctionnaire
      Affirmation n°4
      Des mises en demeure de paiement ont été adressées dès le 13 septembre 2018 aux structures impliquées dans cette affaire pour exiger le paiement des sommes réclamées. Mercalex se rendra vite compte que l’opération ne sera pas une mince affaire, du fait notamment que les héritiers avaient déjà passé une convention similaire avec une autre société, Sofico, dirigée par un certain Tahirou Sarr. Alors, Ousmane Sonko entra en action et saisit, en sa qualité de député à l’Assemblée nationale, toutes les institutions publiques d’une dénonciation. Histoire de faire peur ou de mettre une certaine pression sur l’Etat du Sénégal et sur toutes les autres parties pour leur faire casquer le magot.
      Visez la suite c’est extraordinaire ! d’abord Madiambal Diagne dit que Mercalex qui a adressé des mises en demeure le 13 septembre 2018 se rendra vite compte que l’opération n’est pas une mince affaire… (notez bien 13 septembre 2018). Et c’est le même Madiambal qui dit tout de suite « Ousmane Sonko entra en action et saisit en sa qualité de député…Pourtant comme rappelé ci-dessus et publié sur ma page facebook personnelle le lundi 07 janvier 2018 (voir copies saisines), les plaintes ont été déposées le 04 mai 2018 et 08 mai 2018.
      Abdou Ndiaye
      lessentiel.sn de ce vendredi 11/01/2019

  3. N’oublie pas que l’intelligence aussi c’est d’avoir cette capacité d’analyse et de discernement et ne pas dire des âneries .Tout ceux dont tu viens de citer savent eux même sans démagogie que ce sont soit des truands ou des incapables dans le domaine ou ils exerçaient l. Maintenant on est au Senegal terre de fanatisme aveugle de jalousie et haine maladive qui fait que même si on voit la vérité on ferme les yeux pour baliser la route au mensonge en défendant le faux

  4. Momar, c’est bien beau de donner un avis sur la diversion du pouvoir consistant à vouloir déplacer le déplacer le débat sur les 94 milliards dont Sonko accuse Mamour Diallo de les avoir volés à la famille N’doye, propriétaire d’un TF en bonne et due forme. Un journaliste de votre niveau devrait pousser vers une enquête judiciaire et mener soi-même une enquête, compte tenu des éléments dont dispose Sonko et la famille N’doye qui seraient heureux de vous recevoir pour plus amples informations. C’est votre métier, monsieur N’diaye, de nous éclairer sur ce genre d’affaires si scabreuses !

  5. Les mercenaires de la plume ne sont pas des journalistes honnêtes et sérieux mais plutôt des opportunistes choyés par un pouvoir véreux et chancelant a la limite de l’abîme , mais les gens reconnaissent le vrai de l’ivraie car on est habitué à ces procès de sorcellerie avec cette mafia.

  6. GreatfulDead97 • il y a 5 heures
    Nila ware demeh.Il nous faut leur opposer la force des arguments a ces fake news . En controllant la presse a travers la nomination a titre de con-seillers, d’attribution de parcelles de terres, de seats dans l’avion presidentiel, frequences , passes droits et autres freebies, le Rondouillard de la Republique espere controller le tempo de la consommation mediatique par les « alternative news » dont l’illustration nous est servie recemment par les sardinards de la presse a l’instar de MaNiambal le corrompu, Yerim Seck le Violeur et new-kid-on-the-block Tounkarise.

    L’ere du mainstream media unique depositaire de l’information est finie. L’on a point besoin d’etre un graduate de Havard, pour debunk les mensonges que nous pondent ces sardinards a la solde. Les bulles puantes sorties des salles de redactions tot le matin n’attendront pas la minute suivant pour etre assechees, aseptises et homgeneisees par le fact checking.Il a fallu quelque minutes entre 2 reunions ou le temps d’un lunch break pour deconstruire « la langue de bois » de Yerim Seck &Co ». Occupons le web pour apporter la contradiction aux manipulateurs des newsfeeds qui au regard des derniers developpement ne me semblent pas comprendre les enjeux de l’information online!

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here