Lors de votre cérémonie d’investiture vous avez surpris votre monde en parlant de l’insalubrité persistante et l’encombrement dans la capitale sénégalaise, Dakar.A votre suite nous avons vu des préfets et autres personnalités, qui, pour montrer ô combien ils sont fidèles à leur maître, ont organisé des mascarades qu’ils appellent « opérations de désencombrement ».
Monsieur le président,
Vous conviendrez avec moi qu’en plus d’être une insulte à notre intelligence, ces personnes (Physique ou morales) se foutent de nous.
Pourquoi un préfet qui a été nommé pour veiller entre autre sur notre cadre de vie attend que vous fassiez une annonce pour inviter les médias et faire semblant de travailler, c’est-à-dire faire le pourquoi il est payé, entretenu, nourri et blanchi?
C’est comme si demain un menuisier fait appel à une couverture médiatique pour vulgariser le fait qu’il soit au travail. C’est absurde non?…
Bon… ce n’est pas l’objet de cette interpellation, j’aurai sûrement d’autres occasions pour revenir sur ça. Cela dit, monsieur le Président, je vous écrits pour partager mon inquiétude, mon désarroi par rapport à une situation qui reste immuable et que personne ne semble vouloir résoudre.
Monsieur le président,
A quelques kilomètres de votre Palais, il y a un endroit communément appeler Keur Serigne Bi où tout se passe en toute impunité, en réalité c’est le haut lieu du crime organisé.
J’affirme, M. le Président, que vous laissez perpétrer à Keur Serigne bi des actes criminels.En-effet, soit vous connaissiez ce qui s’y passe et vous êtes indigne de votre fonction ; soit vous les ignoriez et vous êtes indigne de votre fonction.
J’affirme, Monsieur le président, que vous connaissez bien ce dont je parle pour avoir été ministre de l’intérieur, premier ministre.
J’affirme, Monsieur le président, que vous savez très bien que dans cet endroit, des gens qui ne sont pas allés à l’école y vendent des médicaments de tout genre et, pis, ils vous consultent sur place et vous donnent des dosages tels des pharmaciens généralistes, ils pratiquent régulièrement des avortements avec des médicaments dévoyés de leurs indications au vue et au su de tout le monde.
J’affirme, Monsieur le président, que ces gens sont des hors-la loi hyper protégés et bénéficient d’une impunité dû à je ne sais quelle connerie humaine encore.
J’affirme, Monsieur le président, si vous voulez rendre propre Dakar vous devrez commencer par arrêter, emprisonner et détruire ce lieu qui ne devrait en aucun cas exister.
J’affirme, Monsieur le président, qu’il est de votre responsabilité d’agir ou vous serez tenue responsable ici et dans l’au-delà des conséquences de ces pratiques qui ne peuvent être que dévastatrices pour la population.
Alors agissez et mettez fin à cette juteuse et scandaleuse affaire de médicaments de la rue qui plus est mortel pour les sénégalais vos concitoyens que vous avez juré de servir en ne ménageant aucun effort.
Juteuse en ce sens qu’il rapporte un paquet à ces dealers et scandaleuse vu les effets sur la population.
Agissez donc Monsieur le président, surtout à la base car ces médicaments ne tombent par du ciel comme par enchantement, ils passent sur les routes, dans notre ports pour arriver à bond port.
Agissez et mettez- y un terme c’est votre devoir.
Enfin, Monsieur le président, j’ai appris que vous avez gracié un trafiquant international de faux médicaments. Qu’est-ce qui ne tourne pas rond chez vous monsieur le Président?
Ça vous arrive un peu de penser aux victimes, ces pauvres gens qui n’ont pas les moyens d’acheter des médicaments dans une pharmacie et qui croient naïvement que ceux qui leur vendent des médicaments dans la rue offrent la même qualité à un meilleur prix?
Monsieur agissez pour une fois dans le sens de la rupture, pour une fois pensez à vos concitoyens.

2 Commentaires

  1. Le moment où Macky Sall aurait pu faire appel à vous comme il l’a fait avec Mamadou Sy Tounkara qui s’est servi de son émission pour se faire un nom, est passé. Il va falloir à tous ces gens qui ont essayé de tappé sur Macky afin de se faire valoir, de se préparer à se déterminer pour ou contre pendant cinq longues années encore, de manière à tester leur constance !

  2. Bien parlé , votre contribution montre qu il existe des Senégalais mus par l intérêt général
    Le landerneau politique Senégalais ressemble a une vaste mesquinerie..ou un kouthia show bis .

    Ces politksiens devraient se saborder , laissant la place aux apoliticiens triés par appel a candidature pour la gestion de notre patrie qui stagne après 60 ans .

    Ces politksiens nous font perdre beaucoup notre temps et dilapident nos maigres ressources pour des campagnes

    Le pays est bloqué avant ,pendant et après chaque joute électorale

    Si réellement Macky Sall pense a ses petits fils , il devrait ériger son PSE 3 avec ses conseillers juridiques pour une République du Sénégal où la politique d antan serait bannie….plus de parti politique , un président élu pour un mandat unique de 7 ans .Il nommera seulement 25 conseillers et ses préfets et sous préfets et ses gouverneurs …et il déroule son programme.
    Le reste( ministres, dg d agence, Pca,…) sera par appel a candidature coordonne par la société civile ,le culte musulman et chrétien.
    Une assemblée nationale constituee de 250 enseignants triés par hasard sur le fichier électoral renouvellée tous les 6 mois qui voteront les lois et controleront tous les organes étatiques .

    Je me répète : Le Sénégal a sérieusement besoin d apoliticiens pas de politiksiens..

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here