XALIMANEWS : Réagissant sur la sortie de l’ancien Premier ministre Idrissa Seck, Mor Ngom, le ministre-conseiller spécial du Président Macky Sall a repris dans les colonnes de « Vox Populi », la boutade de l’écrivain nigérian Wole Soyinka selon laquelle, ‘’Le tigre ne proclame pas sa tigritude, il saute sur sa proie et la dévore’’.

Interpellé sur la sortie d’Idrissa Seck proférant des menaces à l’endroit du Chef de l’Etat par rapport au projet de parrainage, Mor Ngom avoue : « Je n’ai pas de commentaire particulier à faire sur des sorties de la sorte. Libre à lui d’être aigri. Il joue son rôle d’opposant.

Par ailleurs très remonté contre le leader de Rewmi, il rétorque : « nous pouvons comprendre que dans cette scène politique, il y en a qui, à force d’échecs successifs, sont obligés de monter aux sommets des cimes et de crier fort et très fort même. « Le tigre ne proclame pas sa tigritude ; il bondit sur sa proie et la dévore ! » Lui et Moi, sommes-nous amnésiques pour oublier de Lui ses propos sataniques de création d’être et de cadavre pour ne pas utiliser son langage ordurier ? Le rappel du touché coulé pour qu’il comprenne et nous comprenions ? ».
Avant de poursuivre: « son seul et unique problème, c’est avec le peuple sénégalais qui, par la volonté divine, a fait de Macky Sall, le Président de la République du Sénégal. Acceptons-le, et InshAllah, pour et par son travail, le peuple renouvellera son mandat » a soutenu le ministre conseiller auprès du Président.

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here