XALIMANEWS : Représentant le ministre des Finances , Amadou Ba, lors de la 19e session de l’Assemblée générale du Mouvement des entreprises du Sénégal (Meds), le Directeur du Budget, Moustapha Ba a rappelé l’effort du gouvernement du Sénégal pour aider les entreprises nationales.
Il souligne que l’Etat ne mélange aucun effort pour accroître les opportunités à saisir par le secteur privé à travers son principal instrument de politique.
Le Directeur général du budget a toutefois salué la solidarité du Meds, avant de remercier le président Mbagnik pour son beau travail. Selon Mr Ba, ce dernier est très proche du terrain et de son équipe et incarne bien le mouvement et ses données du sens à sa vision.
 » La mise en œuvre du PSE, ouvre une large opportunité au monde de l’entreprise » déclare Mr Ba
Le représentant du ministre des Finances a rappelé les dépenses de l’État qui englobe en son sein : le service de la dette, la masse salariale, les dépenses de fonctionnement de l’état, dépenses d’investissement exécutés sous ressources internes et dépenses d’investissement exécutés sous ressources externes.
Selon le DG du budget : » en 2016 s’il y’avait 1600 milliards pour le secteur privé national qui représentaient 53%  du budget de l’état du Sénégal, c’est passer à 2300 milliards en 2018 sot quasiment 60% ». Mr Ba déclare que c’est pour prouver l’accompagnement de l’Etat pour le secteur privé national.
Mr Ba a ensuite jugé le beau travail du Sénégal depuis 2012 en se basant sur son expérience. Il déclare :  » J’ai fait 26 ans de service au ministère des finances, j’étais directeur de la coopération économique et financière, puis directeur général du budget depuis 4 ans et demi, j’ai puis dire de 2012 à maintenant, le Sénégal a mobiliser en terme de conventions de finance conclus avec nos partenaires économiques et financiers, la somme de 1169

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here