La police mozambicaine a annoncé mardi que quatre des personnes soupçonnées d’avoir participé la veille au meurtre du chef d’une mission d’observation des élections générales prévues le 15 octobre faisaient partie de ses effectifs.

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here