XALIMANEWS: Dans le mois de Ramadan, partout dans les rues de Dakar et sa banlieue, les jeunes s’engagent à donner gratuitement les « ndogu ».
Dans les garages, terminus, terrains, mosquées … les jeunes s’engagent dans la charité.
Ouvrer pour Dieu à travers les hommes


L’idée a été créée au départ par les « Baye Fall ». Mais aujourd’hui Mouride, Tidjane, Khadr, Niassene, Layene même les catholiques, s’engagent à aider les gens qui se trouvent dans les rues, à couper le jeûne.
Pain, café touba, lait, dattes, sont servis gratuitement. A partir de 19h30, Dakar dans le mois béni du béni du Ramadan, Dakar et sa banlieue vibrent au rythme du social et le « kaay ndogu té yalla tah » devient une mode purement sénégalaise.
Voilà pourquoi le Sénégal est surnommé : «  pays de la teranga «

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here