XALIMANEWS: Avec un Indice de perception de la corruption (Ipc) de 45/100, le Sénégal reste dans la zone rouge. L’annonce a été faite par le coordonnateur du Forum civil, dans le cadre de l’analyse des résultats sur l’Ipc. Et Birahim Seck de préciser que notre pays occupe cette place depuis 2016. Cette stagnation prouve, selon lui, que le Sénégal a cessé de progresser depuis 2016.
Selon le leader du Parti Pateef, l’Indice de perception de la corruption 2019, qui est vraiment surpris du mauvais classement du Sénégal!
Et Ousmane Sonko d’expliquer que la « corruption est une pratique consacrée et légitimée à tous les échelons étatiques au Sénégal, et il n’est nécessairement pas besoin d’un rapport ou d’une étude pour l’établir »

« Mais le vrai débat est celui des responsabilités », a-il-souligné.
Et d’ajouter: « le responsable de la corruption au Sénégal s’appelle Macky Sall. Lui qui, par une gestion familiale, clanique et partisane, entretient un système bâti sur la corruption, le détournement et l’escroquerie portant sur nos deniers publics.

  • C’est lui qui nomme, à des responsabilités directionnelles, des personnes qui faisaient déjà l’objet de rapport à charge des corps de contrôle ;
  • c’est lui ensuite qui les promeut à des responsabilités ministérielles quand bien même leur gestion antérieure a fait l’objet de réserves voir de dénonciation par ces mêmes corps de contrôle ;
  • c’est lui enfin qui met le coude, directement ou indirectement (par son procureur), sur lesdits rapports, empêchant toute poursuite judiciaire contre son clan.
    Prodac, COUD, Poste, Petrotim, Port autonome, King Fahd, Sécuriport, CSS, 94 millairds, Navire Olinda, Aser, Sénélec (Myna distribution), titre Bertin, Lonase…, la liste est très longue de dossiers impliquant ses proches ou des transhumants qu’il couve dans une impunité indécente »

« Monsieur Macky SALL est l’Alpha et l’Oméga du système de corruption au Sénégal.
Et à titre personnel, son rôle est encore frais dans l’attribution frauduleuse du gaz du bloc de Saint Louis à Frank Timis (Aliou Sall) par la signature d’un décret corrompu.
Les Sénégalais doivent bien comprendre une chose, au delà des slogans creux et de la propagande médiatique : Macky Sall ne peut pas être le mal et le remède à la fois », a-t-il-conclu.

7 Commentaires

  1. Et si c’était le président Macky Sall qui aurait de graves lacunes dans la gestion d’un petit pays comme le Sénégal, malgré sa bonne volonté ? Comment peut-on être un géologue, ou un ingénieur en mécanique de précision ou un agronome d’études et gérer avec succès un pays en voie de développement ? Le président Sall a travaillé auprès de Wade le grand économiste, le grand avocat, certes, mais cela lui donnerait-il des capacités extraordinaires en si peu de temps pour gérer le Sénégal avec efficience ? Je pense que non, j’aurais fait de lui un directeur d’une mine d’or ou de phosphate au moins un bon ministre de l’industrie. Le président Sall a la volonté de bien faire, mais il ne comprendrait pas certains rouages de la gestion d’un pays, et tous ses espoirs étaient portés sur les revenus du pétrole et gaz dont l’exploitation vienne d’être reporté à la…première moitié de 2023. Ce report, a selon un de ses proches perturbé tous ses espoirs d’avoir suffisamment de milliards pour ses grands chantiers entamés et à venir ! Curieusement, on dirait que nos grands économistes sont devenus aphones malgré les grades difficultés que vivent nos populations !

  2. Macky Sall a pour mission au Sénégal de détruire la république, comme Gorbatchev avait la mission de détruire l’URSS.
    Et pour le cas de la corruption, cela a été simple. Macky Sall a tout simplement déclaré que tout responsable politique de son parti qui perdra des élections dans son fief sera limogé de son poste. Un appel pour que chacun d’eux utilise les moyens que ce poste met à sa disposition pour ne surtout pas perdre des élections.

  3. Lemzo, le délégué des répondeurs corrompus universels attaque chaque fois la personne du président sonko, mais jamais ce qu’il dit ou écrit, comme ici.
    Non seulement le président macky sall est le corrupteur en chef d’état de classe exceptionnelle, mais il protège tous les corrupteurs, tous les détourneurs des derniers publics, les surfacturations, les grès à grès,….Tous les services de contrôles sont mis en hibernation forcée pour permettre aux voleurs de milliards de le faire en paix, sous la surveillance et la coordination du président macky sall.
    Beaucoup de gens qui avaient cru en lui en 2012 l’ont abandonné…
    Le hold up électoral de 2019 en est la preuve vivante, la dialogue national bidon en est une autre…
    On navigue à vue…

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here