Oustaz Alioune Sall: « Le devoir de réserve s’imposait au juge Dème »

PARTAGER

20 Commentaires

  1. Monsieur Dème vous éte juge vous devez d’abord respecter la loi en tangue juge avant de vouloir faire respecter la loi si vous même vous violer la loi vous que les autres la respectent.le problème des sénégalais ils pensent que une foi au pouvoir on ne peu plus avoir raisons l.état à toujours tord

  2. Monsieur Dème vous éte juge vous devez d’abord respecter la loi en tangue juge avant de vouloir faire respecter la loi si vous même vous violer la loi vous voulaiz que les autres la respectent.le problème des sénégalais ils pensent que une foi au pouvoir on ne peu plus avoir raisons l.état à toujours tord

    • Quelle loi le Juge Dème a violée? Mais Djiby, vraiment si tu es ignorant, il faut aller apprendre d’abord avant d’écrire des inepties. Ou est il dit dans la loi que le juge Dème ne devait pas faire ce qu’il a fait. S’il a violé la loi comme tu dis, ce Juge peut être traîné en justice, alors quel serait le motif.

      D’autre part, vraiment oustaz devrait se prononcer sur des sujets qu’il maîtrise. fi môme mandouwo deh oustaz.

    • Serigne bi Yow personne n’a rien compris de ce que tu veux raconter.
      Faites preuve de rigueur si vous voulez être lus et compris.
      Déjà, en écoutant un peu, je me rends compte que les 2 Oustaz, en tout cas Mbaye ne sait pas que le juge a démissionné non pas de la magistrature, mais du CSM. Donc les gens organisent des débats sur une chose, sans même savoir de quoi il en retourne. D’autre je crois ici qu’Aliou Sall a parlé selon sa vision, mais pas selon des principes religieux clairs, en tout cas, il ne les a pas cités. Je ne crois pas que sa critique sur le juge soit justifiée. Que celui d’entre vous qui voit une chose répréhensible la corrige de sa main! S’il ne le peut pas de sa main, qu’il la corrige avec sa langue! S’il ne le peut avec sa langue que ce soit avec son cœur et c’est là le degré le plus faible de la foi. » [Rapporté par l’Imam Mouslim ; n°49]. Qu’a fait d’autre le juge.

    • Serigne bi Yow personne n’a rien compris de ce que tu veux raconter.
      Faites preuve de rigueur si vous voulez être lus et compris.
      Déjà, en écoutant un peu, je me rends compte que les 2 Oustaz, en tout cas Mbaye ne sait pas que le juge a démissionné non pas de la magistrature, mais du CSM. Donc les gens organisent des débats sur une chose, sans même savoir de quoi il en retourne. D’autre part je crois ici qu’Aliou Sall a parlé selon sa vision, mais pas selon des principes religieux clairs, en tout cas, il ne les a pas cités. Je ne crois pas que sa critique sur le juge soit justifiée. Que celui d’entre vous qui voit une chose répréhensible la corrige de sa main! S’il ne le peut pas de sa main, qu’il la corrige avec sa langue! S’il ne le peut avec sa langue que ce soit avec son cœur et c’est là le degré le plus faible de la foi. » [Rapporté par l’Imam Mouslim ; n°49]. Qu’a fait d’autre le juge?

  3. Depuis quand Oustaz est il devenu Juge? Parce qu’il parle à la radio rek, il croit qu’il connaît tout? Il croit qu’il connaît la magistrature même mieux que le Juge Deme au point de lui dire ce qu’il devait faire.

  4. Alioune Sall commence de plus en plus à afficher son visage de vrai partisan politique. Il ignore que sur ce terrain, il ne pourra qu’y perdre des dents.

  5. Non ! Oustaz, l’apostasie n’est pas passible de la peine de mort, comme vous l’avait déclaré ici ; ce serait contraire au principe sacré de la liberté de culte ; oui, pas de contrainte en religion (Cor. 2 : 256 – Al-Baqarah). Au nom de quelle sagesse peut-on admettre que quelqu’un quitte sa religion pour l’Islam, sans problème, et que soit tué celui qui quitte l’Islam pour une autre religion ?

  6. [Propos du Prophète (psl) :] « Parmi les conditions de l’Heure (fin du monde) : La multiplication des prédicateurs sur les minbars et la sujétion des oulémas aux gouvernants, si bien qu’ils déclareront interdit ce qui est licite et déclareront licite ce qui est interdit et leur donneront des conseils juridiques (fatwa) conformes à leurs passions ».

  7. Ce oustaz là commencé na soof il faut parler de ce que tu maîtrises. un souteneur de Macky sall en cache. Cette notion d’obligation de réserve n’est rien d’autre qu’une conspiration contre le peuple qui a le droit de savoir. Le peuple n’a – t – il pas le droit de savoir comment est gérée son argent dans certaines institutions? n’a t-il pas le droit de savoir comment marche sa justice? Le juge Deme que je félicite pour son courage n’a fait que confirmer ce que tout le monde savait déjà. Donc oustaz parle de ce que tu sais et ne rentrer dans des explications mensongères qui ne reposent sur rien du tout.

  8. HARO SUR UNE JUSTICE MALADE !!! Nous vivons actuellement une crise des valeurs sans précédent, n’épargnant aucun secteur – et en particulier celui de la justice, comme en témoigne l’imbroglio politico-judiciaire qui s’est installé dans notre pays. Et toutes ces iniquités confirment la véracité des prédictions du Prophète (PSL) faites il y’a quatorze siècles, en rapport avec la “fin des temps” (akhirou zamân). Le Hadith est très explicite :
    “L’Heure (fin du monde) n’aura pas lieu avant que les hommes n’aient honte du Livre de Dieu et que l’Islam ne soit redevenu étranger’’ (At-Tabarani) … ‘’Le Livre (Coran) et le gouvernant divergeront’’ (laïcité !!!) … ‘’Parmi les conditions de l’Heure (fin du monde) : La multiplication des prédicateurs sur les minbars et l’assujettissement des oulémas aux gouvernants, si bien qu’ils déclareront interdit ce qui est licite et déclareront licite ce qui est interdit et leur donneront des conseils juridiques (fatwa) conformes à leurs passions’’ … ‘’Dieu ne fera pas disparaître la science en l’ôtant aux hommes, mais en faisant périr les savants, si bien que lorsqu’ils auront disparu, les gens prendront pour guides des ignorants qu’ils interrogeront et qui leur donneront des fatwas sans aucune autorité ; ils les égareront en s’égarant eux-mêmes’’ (Bukhari) … ‘’Les princes prendront en leur faveur des décisions qu’ils vous refuseront’’ (Abû Na’îm) … ; ‘’on prendra des décisions de justice sur une simple opinion’’ … ; ‘’la turpitude se répandra … ; les gouvernants seront débauchés, les ministres crapuleux (ou libertins)’’ (Ibn Mardawayhi) … ‘’La femme aura le pouvoir ; et les sôts, le commandement’’ (Ibn Al-Munawi).
    Et c’est dans ce contexte de crise de valeurs, de généralisation de l’ignorance et de déliquescence de la justice qu’apparaîtra le Mahdi – le “Justicier de la fin des temps”, pour remettre les pendules á l’heure, restaurer l’espoir et sauver ce monde en perdition, conformément au Hadith :
    “L’Heure (fin du monde) se lèvera sur les pires des hommes, et il n’est d’autre Mahdi que Jésus fils de Marie [Il ne s’agit lá que d’un raccourci !!!]. (Al-Hâkim) … Le Mahdi emplira la terre d’équité et de justice, tout comme elle avait été le thèâtre de l’iniquité et de la tyrannie ; il règnera sept années (Abû Dawûd)
    Que son règne vienne donc !!!
    https://docs.google.com/document/d/1JORv0L2YSuT5TkEzxv7XwYJ2XqgfjFvCnm-PQWqJSnE/edit?usp=sharing

  9. Monsieur Alioune Sall ale plein droit de donner son opinion sur l’affaire Dème, mais il serait plus crédible s’il en faisait autant pour toute l’actualité, même celles qui seraient susceptibles de ne pas plaire au pouvoir! Monsieur Alioune Sall aime bien remercier Madame Faye Sall, Cheickh Sech 3 , le DG du port de Dakar, et tous ceux qui lui envioient de l’argent à l’occasion de fêtes religieuses.

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here