Le symbole de l’Etat du Sénégal est devenu un véritable guichet automatique de billets de banque. Il suffit juste de s’y rendre avec la carte de l’Apr pour remplir sa mallette. Candidat à sa propre succession, le chef de l’Etat distribue à tour de bras de l’argent.

Il pleut de l’argent, beaucoup d’argent même au palais de la République. Le plus grand symbole de l’Etat du Sénégal est devenu, en quelque sorte, un véritable guichet automatique de billets de banque d’où sortent des liasses de francs Cfa. Il suffit juste d’avoir en poche la carte du parti et de s’y rendre pour remplir non pas ses poches, mais ses mallettes. Candidat à sa propre succession, le Chef de l’Etat distribue à tour de bras de l’argent. Toutes les délégations reçues en audience retournent avec le sourire, car les poches pleines de billets de banque.

Le journal L’AS révèle qu’il a remis à Zator Mbaye la coquette somme de 15 millions de francs, en guise de transport aux jeunes de la coalition Benno qu’il avait reçus en audience. Selon plusieurs sources concordantes, il a distribué 40 millions aux apéristes de Podor. En outre, le journal Les Echos révèle également que le Chef de l’Etat a remis cette somme égale aux responsables apéristes de la commune de Médina. En 2012, lors de l’élection présidentielle, l’ancien président Abdoulaye Wade excellait lui aussi dans la distribution d’argent tel un guichet automatique, mais cela n’a pas empêché sa chute.

 Le palais de la République, la nouvelle permanence de l’Apr

Le siège de l’Alliance pour la République (Apr), le parti au pouvoir est en construction. Et en attendant d’avoir des locaux capables d’accueillir une foule nombreuse, le président de la République, président de l’Apr, a décidé de transformer le palais présidentiel en une nouvelle permanence de son parti. En passant par l’avenue Léopold Sédar Senghor, on est vite frappé par le nombre impressionnant de gens qui assiègent les grilles d’entrée du palais présidentiel et les cars Ndiaga Ndiaye stationnés tout près.

Il faut dire que depuis qu’il a pris ses congés, le chef de l’Etat s’est trouvé un autre boulot saisonnier: l’audience ou plutôt la réception de ses militants et autres transhumants. En effet, Macky Sall reçoit tous les jours des militants de son parti. Du coup, la salle des banquets s’est transformée en une salle d’audience pour militants apéristes. Il ne passe un jour sans que le président de la République y reçoive des militants de l’Apr ou de la coalition Benno Bokk Yakaar. Il ne reste plus qu’à peindre en beige et marron le palais présidentiel, car désormais tous les chemins des militants apéristes et des transhumants mènent au palais de la République.

Il a reçu vendredi dernier les militants originaires de la ville de Podor. Avant ces derniers, il a reçu à la salle des banquets les jeunes de la coalition Benno Bokk Yakaar conduits par Zator Mbaye. Il a également reçu toujours au palais de la République, devenu la nouvelle permanence de l’Apr, les responsables de l’Apr de Matam conduits par le ministre Abdoulaye Daouda Diallo. Abdoulaye Daouda Diallo et sa tendance ont été reçus, avant-hier, au palais, par le chef de l’Etat. Cette audience fait suite à celle qu’il avait accordée, il y a de cela 4 mois, au mois de mars dernier, à Cheikh Oumar Hann, chef de file de la Nouvelle dynamique de l’Alliance pour la République (Apr) dans le département de Podor. D’autres militants moins médiatiques ont été reçus au palais de la République. Toutes les audiences sont faites en direction de l’élection présidentielle dont le 1e tour est fixé au 24 février 2019.   Charles Gaiky DIENE

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here