Dans sa chronique de la semaine Pape Alé Niang revient sur le dossier Yavuz Selim et dénonce la faiblesse du gouvernement devant les exigences de l’Etat Turc. Le chroniqueur de dakarmatin nous parle également de l’ouverture de l’aéroport AIBD et le drame qui s’annonce pour les 4000 travailleurs de l’aéroport Léopold Sédar Senghor qui risquent d’être laissés en rade . Bonne écoute

dakarmatin.com

PARTAGER

1 Commentaire

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here