XALIMANEWS:Le journaliste et chroniqueur Pape allé Niang est revenu dans sa chronique du jour sur l’emprisonnement « arbitraire » de Khalifa SALL, en rappelant à Macky SALL le jour où il est allé solliciter l’intervention du khalife général des Mourides à l’époque feu Sérigne Bara Mbacké lorsque son prédécesseur Abdoulaye Wade voulait l’emprisonner.

Il est également revenu sur la déclaration du patrimoine en rappelant au président Sall l’article 37 qui depuis sa réélection ne l’a pas encore fait.

Dans la foulée, il est revenu sur le mutisme du Conseil constitutionnel sur la non déclaration du président de la république, la liberté provisoire accordée aux ressortissants Italiens et Allemands arrêtés pour trafic de drogue au détriment des sénégalais impliqués dans l’affaire, le cas Adama Gaye, les deux milliard attribués au chef de l’opposition.

Voici in extenso l’intégralité de la chronique que nous vous proposons d’écouter

2 Commentaires

  1. Je ne pense pas que les Turcs se soient engagés formellement pour exploiter les mines de la Falémé. Ce qui les intéresse, c’est de faire comme ce qu’ils ont fait en Algérie, c’est à dire avoir le monopole de toute la ferraille qu’il y a au Sénégal pour en faire du fer à exporter ,et un peu pour le marché intérieur. Avant 2030, le fer de la Falémé ne sera pas exploité, et entre temps, les Turcs auront eu le monopole sur la ferraille. Les billes importées au début, c’est parce qu’ils n’auront pas assez collecté de la ferraille pour l’usine de Bargny qu’ils vont installée.

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here