XALIMANEWS : L’étiquette de favoris des Bleus contre la Croatie
«On n’y pense pas. Les Croates ont joué un match très difficile contre l’Angleterre, ils n’ont rien lâché. Ils perdaient 1-0 et sont revenus. Il y a deux équipes et une Coupe. Ils ont joué 90 minutes de plus (trois prolongations), je ne sais pas si c’est un désavantage pour eux ou s’ils vont vouloir montrent qu’ils veulent encore plus gagner. Pour moi, on n’est pas favoris. On n’a pas oublié les doutes émis à notre sujet en début de compétition, sur notre capacité à jouer ensemble. On n’a encore rien fait. On veut aller chercher quelque chose, on va tout faire pour.»
La chance, un facteur important en finale ?
«La chance, tu la crées. Tout peut arriver, on ne sait pas. Un penalty à la deuxième minute par exemple. Ça peut jouer mais ne pense pas que la chance aura un grand rôle à jouer dans ce match. La meilleure équipe sera la plus déterminée et la plus déterminée. Ça se jouera sur des détails.»
L’esprit de revanche pour la Croatie après 1998
«Les Croates n’ont pas d’étoiles, ils en veulent une. Ils ont fait un très beau parcours, ils veulent la victoire, comme nous. Mais moi, je n’ai pas d’étoile. Elle est juste sur le maillot. Je ne l’ai pas gagnée. On veut aller la chercher comme tous les joueurs. Ce sera une finale de Coupe du monde, un grand match, difficile.»
Un plan anti-Modric ?
«Il n’y a pas que Modric, il y a aussi Rakitic, Perisic et même les défenseurs qui sont connus en Croatie. Je ne pense pas qu’il y aura un plan pour Modric. Il y en aura un pour tout le monde. On a bien regardé le match d’hier, maintenant on va analyser tout ça et faire en sorte que les Croates ne soient pas en forme, pour qu’on puisse bloquer les meilleurs joueurs. C’est notre plan d’attaque, c’est tout. Le plus important, c’est d’avoir la niaque et la gagne.»

L’EQUIPE

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here