Il devient de plus en plus difficile de parler de nos hommes politiques qui nous dirigent ou qui aspirent à nous diriger. Il y’a trop de personnes trop passionnées qui n’hésitent pas à écrire, de façon spontanée, des insanités sur toute personne qui ose publier un papier sur lequel figure le nom de leur « champion politique »
Cela ne doit toutefois pas nous empêcher de dire ce que nous pensons, de façon sincère, dans le seul but de contribuer, modestement, à l’assainissement de la politique qui rythme notre quotidien. Ayant suivi Idy depuis les années 90 à Thiès, il me semble que certains mots qui peuplent sons discours le rendent peu consommables. Je ne prétends parler au nom de personne.
Dans les faits, on constate, curieusement, qu’Idy chute d’élection en élection. Forcément, cela a une explication. Après avoir épuisé ses cartouches de la victimisation, je pense qu’il doit mettre une forme dans son discours. Il me semble que les sénégalais mettent au dessus des programmes politiques un certains nombre de valeurs aussi bien gestuelles que verbales. De la même manière, ce peuple rejette certains propos qu’il trouve chargés.
En rejetant ces propos, certains sénégalais que j’entends parler rejettent aussi leurs auteurs. Certains concepts assez chargés viennent et reviennent dans le jargon de certains responsables politiques : illustrations : « Anciens spermatozoïdes, futur cadavre, dames de compagnie, des vendus, ignoble président Wade, encore parlant de Wade su wax doon maye cér mbaam falu, bâtards, avocat ivre, notaire voleur, » etc etc.
Ma conviction est que si Idy n’avait pas traité Me Ousmane Seye « d’avocat ivre » et Nafissatou de « notaire qui aurait volé » un document, même s’il n’a fait que citer la presse, ce débat nauséabond n’allait pas être soulevé.
Je pense qu’il est important de mettre un peu de forme dans la communication politique car, au Sénégal, la manière de dire les choses est de loin plus importante que ce que l’on dit. C’est ce qui fait que le peuple ne retient jamais ce que font les voleurs, criminels financiers et autre bandits monétaires mais seulement la façon dont on les traite. Au Sénégal, on passe de voleur à l’état de héro.
A la veille des élections de 2012, les sondages ne plaçaient pas Macky Sall à la cinquième place et tout le monde voyait Idy ou Niass. Par contre, ce que l’opinion sénégalaise, à tord ou à raison de Macky, c’est qu’il est courtois, poli et qu’il respectait Wade, donc l’ancien. D’ailleurs, le salut qu’il lui a adressé sur le chemin de la campagne électorale aura pesé lourd sur la balance de son élection.
Pour finir, à mon avis, si Idy met d’avantage de forme dans son discours, il pourra accroître son capital de sympathie qui, il faut le reconnaître est entrain de s’effriter.
Aujourd’hui, quelque soit les défauts de Macky, le peule retient qu’il n’a jamais parlé de l’illustre Wade en mal quelque soit par ailleurs certains propos très durs utilisés par ce dernier qu’idy aura, encore une fois, maladroitement repris dans sa dernière lettre au peuple : « Demm et Jaam »
Falilou Cissé, conseiller en développement communautaire 77 689 79 44

PARTAGER

8 Commentaires

  1. Dire que tu ne sais pas pourquoi idy recule d’élection en éléction est un gros mensonge parce que ça saute aux yeux de tous, ton wade s’y est employé de la façon la plus ignoble en y mettant tous les moyens de l’état, makcy suit les mêmes pas que wade, es ce que mr tu n’étais pas en hibernation entre 2004 et 2012? si oui je te demandes d’essayer seulement de revisiter tout le mal que wade et son entourage,dont macky, ont fait à idy? c’est de la fumisterie si tu penses que si tu étais à la place de idrissa tu ne ferais pas pire, c’est toi qui ose nous parler de l’illustre wade,un illustre n’agit pas comme wade et tu le sais très bien
    d’autre part ,comparer ce que wade a fait à idy et ce qu’il a fait à macky, c’est insulter les senegalais, c’est plutot macky qui doit tout à wade, contrairement à idy qui lui n’a récolté que la souffrence avec wade

  2. En te lisant on comprend nettement que vous été du camp du président Idy. Mais je vous rappelle que le sénégalais lambda n’aime point l’injustice. Je suis désolé mais pour quelqu’un qui aspire être President dans notre Sénégal doit être d’une tolérance maximum et surtou respecter les sénégalais en abstenant de ces insolences dans le champ politique.

  3. Mario vous donnez raison à l’auteur en réagissant par des injures.

    Relisez son texte. Donc Idy peut continuez à insulter. Il récoltera ce qu’il aura semé

  4. Abdoulaye Wade a dit devant Idy et tout le monde à Thiès qu’il a aidé en France. Il y était avec Ousmane Ngom. On a vu la phote récemment publiée dans les réseaux sociaux. Maintenant dire que Wade n’a rien fait pour Idy, c’est parler pour ton cœur.

    Même si Wade n’a jamais rien fait pour Idy, il ne faudrait jamais cautionner le fait qu’il insulte Wade. On doit assainir la vie politique. Il ne faut pas encourager Idy dans ce sens.

    • Comme il est facile de donner des leçons aux éprouvés par les pires épreuves qui puissent exister! À la place de Idy, je ne pense pas qu’ils sont nombreux dans ce pays et dans le monde qui feraient preuve d’une telle résilience, tenacité, patience, endurance que celle Idy a fait montre dans le respect mais dans la vérité et droiture pendant 11 longues années. Pour preuve, quand le guerrier A. Wade a été durement éprouvé, il lui a suffit simplement 1 an pour démontrer qu’il n’est pas facile de rester digne dans l’épreuve en nous balançant deux seuls mots des pires insultes à l’endroit de notre cher président. Ces deux mots sont tellement gros qu’ils ont fait le tour du monde en un laps de temps. Si A. Wade a pu céder, je me demande qui ne le ferait pas. Peut être vous? Encore là, je ne vais pas y croire tant que je n’ai pas vu.

  5. Je n’ai jamais commenté un quelconque article de ma vie.
    Mais pour cet article,je ne peux pas rester insensible à ses vérités je dirai: BIEN DIT

  6. Monsieur de mon point de vue il y’a du sens dans ce que vous dites dans la mesure ou le peuple ne pense pas et réfléchit pas, il consomme les éléments traceurs que l’élite présente et par le répétition le mensonge devient vérité au Sénégal mais le fait objectif qui fait que Idi aura toujours des difficultés c’est le refus des compromis, l’attachement à la vérité dans un pays ou même les élites qu’elles soit universitaire ,religieuses ou autres n’hésitent pas a mentir, à corrompre ou à trahir pour des ressources
    C’est dommage mais le pays est à ce stade de délabrement moral

  7. Balla, donc tout le monde est mauvais au Sénégal et Idy est le prophète?

    Je ne crois pas. Nous sommes aussi sénégalais. Nous connaissons parfaitement qui est qui au Sénégal. Qui a fait quoi. Il faut dire que c’est un pays de voleurs, de grands voleurs. Et que tous ceux qui réussissent leur vol se font des talibés. C’est ça le dommage. Idy n’est pas meilleur que les autres.

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here