Des minutes comptées, depuis le coup d’envoi de la confrontation devant opposer le camp Aakimo Petrolu Rewmi et l’équipe des patriotes dirigée par le capitaine Thierno Alassane Sall.
D’emblée, la triche était bien flagrante, avec la désignation comme arbitre du procu Bass.. un individu très controversé, qui juste après sa nomination, autorise le coach Maky à s’initier sur le terrain à toute période comme joueur et entraineur, ce qui montre une réelle volonté de saboter l’enJEU « .
Deux buts sont soudainement inscrits sur le tableau d’affichage à l’insu de tous les spectateurs, qui restent bouche-bée face à cet état de fait..
Les patriotes demandent à suspendre le match, le temps d’enquêter sur ce qu’ils qualifient de fraudes.
Interpellée, la CAF mène sa petite enquête, et conclue que bien avant même que le coach Maky assure l’intérim, son prédécesseur Wade et son adjoint-fils avaient déjà planifié de voler la compétition, se déclarer vainqueurs avant de s’accaparer du trophée sous la complicité du quatrième arbitre Timis. Un expert réputé en trucage de match
Ayant lui même saisi la fédération sur cette affaire, le coach de l’équipe Aakimo Petrolu Rewmi, ignore les conclusions de l’enquête, déclare le compteur intact, et fait valider en sa faveur ce score de deux buts.
C’est à croire qu’un brusque retournement de veste est dû à la participation de son frère durant toute cette compétition, comme capitaine d’équipe et passeur décisif.
Les patriotes contestent, appellent à revoir le règlement intérieur et à rejouer les matchs.
La pression augmente du côté du camp adverse.
Le capitaine TAS, le milieu récupérateur Sonko et le gardien de but A.Mbaye décident d’arrêter une bonne fois le match et convoquent leurs supporters à bouder la compétition.
Les spectateurs exigent une clarté sur tous ces dérapages et réclament le remboursement immédiat de leurs tickets d’entrée à hauteur de 400.000f chacun..
Nous vous reviendrons pour la suite de ces événements.

PID

3 Commentaires

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here