XALIMANEWS- Avec des réserves pétrolières estimées,pour le moment, à plus de 13 %, l’Afrique détient de fortes potentialités en hydrocarbures. C’est ce qui ressort de débats menés, lors du colloque, ouvert ce vendredi, à Dakar sur les enjeux de l’exploitation pétrolière et gazière en Afrique.

«Il urge de créer une nouvelle organisation consacrant l’Afrique comme le premier ou le deuxième producteur mondial de pétrole», relève Mahamane Lawane de l’organisation des producteurs de pétrole africains.

Il faut dire qu’à l’heure, l’Afrique est encore sous explorée par rapport à l’Amérique et au Moyen Orient. Ainsi, les producteurs africains sont optimistes quant à l’avenir du pétrole en Afrique.

 

PARTAGER

1 Commentaire

  1. D’excellentes bonnes perspectives en hydrocarbures. Travaillons à en tirer le meilleur pour nos économies, nos infrastructures, le bien être de nos populations et des emplois pour nos jeunes. Surtout veillons à la sauvegarde la paix sociale car les richesses souterraines attirent aussi, si on y prend garde, des convoitise maléfiques. A nous d’éviter absolument la division et les luttes fratricides dévastatrices annihilant les effets bénéfiques escomptés de cette inattendue manne du ciel. Que tout ce qui concerne cette exploitation se fasse dans la bonne gestion transparente, cohérente et optimale

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here