XALIMANEWS : Le porte parole de l’Alliance pour la République dément toute implication de l’Etat du Sénégal dans les transactions sur des actions entre Cosmos et la Compagnie Abu Dhabi. Invité de l’émission le jury du dimanche sur iradio,Seydou Guèye a fait savoir qu’il s’agit d’une opération légale, mais qui ne concerne absolument pas la gestion du gouvernement puisque que c’est une opération entre des privés.
« Comment voulez vous que le Sénégal puisse constituer une exception pour dire : le pétrole je vais le gérer d’une façon totalement différente. Ce n’est pas possible. Il faut d’abord connaitre les règles et les lois en vigueur dans le secteur, les modalités pratiques par lesquelles se nouent et se dénouent les coopérations et les alliances. Et dans ce cas d’espèce, sauf volonté de vouloir tromper les sénégalais, l’Etat du Sénégal ne perd rien, le citoyen sénégalais ne perd absolument rien », a dit Seydou Guèye.
Pour rappel, Ousmane Sonko a révélé vendredi dernier que Cosmos a vendu 20% sur les 30% qui lui restaient du pétrole à une compagnie nationale du nom de Abu Dhabi.

5 Commentaires

  1. Il faut plutôt dire que seydou gueye confirme sonko sur l’existence de cette transaction, ousmane sonko n’a jamais dit que l’état du Sénégal était impliqué, c’est justement sa non implication pour faire prévaloir son droit de préemption ou prélever des taxes sur la transaction qui pose problème

  2. Il n ‘A PAS dementi Ousmane Sonko!

    Ce qu’avance Ousmane Sonko est un fait etabli. Le fond du probleme reste le meme.

    Le gouvernement depuis le debut a pour ligne de defense : » aucune goutte de petrole n’est encore sortie, donc aucun argent n’a change de mains ».

    Voila toute l’ignorance.

    Des titres qui se deplacent engendrent un flux d’argent. Tant qu’ils ne l’aurons pas compris (ou admis), ils auront toujours la mauvaise lecture.

    Cette large divergence sur la question du Petrole se resume finalement en une simple IGNORANCE.

    Les plus grosses transactions dans ce monde portent sur des sous-jacents non encore realises voir virtuels.

    Sur certains marches, par exemple, nous avons des contrats dont le notionel fait 2000 fois la quantite reelle du sous-jacents.

    Sonko denonce l’ameuteurisme ayant abouti a la perte reelle lors des echanges initiaux et IL A RAISON.

    Hier, il denoncait et prouvait la modalite speculative avec laquelle ceux qui avaient pris l’engagement d’exploiter le petrole, ont opere depuis le debut.

    Trivialement presque, le gouvernement dit que la vache n’a pas encore accouche donc rien n’a change…pendant que son lait se vend tous les jours.

  3. je pense que l’ignorance ne se situe pas seulement du côté du gouvernement, même nos journaliste ne font pas un minimum d’effort pour comprendre les opérations sur le pétrole et l’argent colosale qui l’accompagne.
    Finalement ces journalistes donnent raison à M. Jones de la BBC qui a affirmé qu’il n’y a presque pas de journaliste au Sénégal

  4. C’ est pas la vente qui fait réagir seydou gueye mais plutôt cette histoire à dormir debout de perte pour le senegal .
    On peut pas prétendre fiscalement a des impôts sur une vente entre privé qui n’ont pas d’adresse fiscale chez nous .

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here