Incapable de prendre ne serait-ce qu’un point sur le terrain de Norwich (3-2), samedi, Manchester City se retrouve déjà à cinq longueurs de l’intraitable leader, Liverpool.

Manchester City n’a aucune excuse. Si la Ligue des champions effectue son retour la semaine prochaine, avec un premier déplacement à Donetsk pour les hommes de Pep Guardiola, ces derniers étaient dans l’obligation de l’emporter à Norwich, samedi. Liverpool, vainqueur d’une 5e rencontre en autant de journées, impose en effet un rythme d’enfer et les Citizens se retrouvent désormais à 5 points après avoir perdu chez les Canaries (3-2).

Rien ne s’est passé comme prévu pour les doubles champions d’Angleterre: ils se sont évidemment installés dans le camp adverse, mais se sont rarement frayés un chemin vers le but de Tim Krul alors que les promus, devant un public en délire, ont bénéficié d’une réussite maximale. Kenny McLean a ouvert le score de la tête sur corner (18e), puis Todd Cantwell a doublé la mise au bout d’une contre-attaque fulgurante (29e).

Si Sergio Agüero, seul sur un centre de Bernardo Silva, pensait avoir relancé son équipe dans le temps additionnel de la première période, le buteur finlandais Teemu Pukki redonnait rapidement deux buts d’avance à Norwich. Nicolas Otamendi commettait alors une erreur injustifiable en se faisant chiper le ballon devant sa surface (50e)… Kevin De Bruyne (57e) et Gabriel Jesus (58e) ont bien été lancés dans la bataille, mais les Citizens n’ont pas su revenir au score, la réduction de l’écart signée Rodri étant trop tardive (88e). Quelle bien mauvaise opération…

Repondre

Please enter your comment!
Please enter your name here